Terra 29 octobre 2015 à 08h00 | Par Jean Dubé

Œufs : la FRSEA Bretagne demande la réouverture des négociations commerciales

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Afin de profiter de la hausse des cours mondiaux de l’œuf, la FRSEA Bretagne demande la réouverture des négociation avec les GMS, dans un communiqué du 23 octobre. "Grâce aux efforts de régulation de la profession, le marché a retrouvé depuis plusieurs mois un équilibre offre/demande, amplifié dernièrement par l’épizootie d’influenza aviaire qui a décimé 11 % du cheptel américain. Les cours de l’œuf sur le marché mondial, européen et français sont en conséquence en forte augmentation", explique le syndicat. "Or, les producteurs constatent que les négociations commerciales ne semblent pas vouloir prendre en compte les revalorisations nécessaires pour sauvegarder la production française", continue-t-il. Les producteurs ne couvrent pas aujourd'hui leur coût de production, selon le syndicat. Ce dernier s’étonne également "des niveaux de prix des œufs, notamment alternatifs". Il alerte sur le fait que "la guerre des prix sur le bio ou le plein air est destructrice et peut remettre en cause ces segments". La FRSEA s'est rendue au Casino de Lorient-Lanester vendredi pour faire entendre sa demande.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui