Terra 06 février 2014 à 08h00 | Par Audrey Dibet

Une alimentation des allaitantes automatisée dans un bâtiment neuf à l’EARL Lisart

Les 27 et 28 janvier, Philippe et Lydia Le Clère ont ouvert les portes de leur nouveau site de naissage dont la particularité réside notamment dans le système d’alimentation individualisé à la truie en maternité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe et Lydia  Le Clère sont éleveurs de porcs Armorique dans le Morbihan. © Terra La maternité est équipée du système d’alimentation Maternéo. Les plaques à porcelets sont chauffées grâce à une pompe en aérothermie. © Terra

C’est à quelques centaines de mètres de leur site principal à Kerfourn (56) que Philippe et Lydia Le Clère ont choisi d’implanter un nouveau bâtiment, entouré des terres de l’exploitation. Trop vétustes et déjà rénovés deux fois, leurs premiers bâtiments désormais dédiés aux PS et engraissement, ne convenaient pas : "il fallait cette fois construire à neuf pour accueillir les truies aux normes bien être", a estimé le couple d’éleveurs. Avec ce projet, le cheptel s’agrandit un peu, il passe de 300 à 350 truies, et va entièrement renouvelé, les premières cochettes devant arriver cette semaine dans le nouveau bâtiment (Maxya, de France Gènes). La conduite reste quant à elle identique en 5 bandes de 21 jours.

 

Selfi-feeder + Maternéo à sec

Pour les gestantes conduites en groupe statique de 60 truies, les éleveurs ne souhaitaient pas de bat-flanc au niveau des truies. "Nous avons donc opté pour un système Selfi-feeder en alimentation à sec, raconte Philippe Le Clère. La complémentarité avec le Maternéo m’a plu. Il faut être pointu partout et Materneo permet d’avoir une moyenne individuelle par truie".

"Le Materneo est la continuité du Selfi-feeder. Ces systèmes, dotés de sondes de niveau, limitent le gaspillage de l’aliment, les auges sont toujours propres. Les éleveurs n’ont plus les refus à gérer, c’est un gain de temps. Un voyant lumineux installé sur chaque doseur signale les truies qui ne consomment pas l’intégralité de leur ration. Un autre intérêt est la gestion de l’eau : on peut moduler les quantités, refaire des repas d’eau si besoin", précise Mathieu Soulabaille d’Asserva. Cette société spécialiste de l’automatisme d’élevage a développé le Selfi-feeder il y a cinq ans. Plus récent, le système Maternéo équipe pour l’instant une dizaine d’élevages en France, le premier ayant été installé au printemps dernier dans un élevage des Côtes d’Armor.

Régis Morvan, responsable technique à Porc Armor – la structure qui accompagne Lydia et Philippe et Le Clère dans ce projet – voit en ce système "la possibilité de quantifier sur l’échelle d’un cycle complet, voire de la carrière de la truie, la quantité d’aliment qu’elle a consommée, la finalité étant d’arriver à calculer un "indice truie", à savoir la quantité d’aliment consommée pour le nombre de kilos de portée sevrés sur la carrière". Porc Armor et Sanders Bretagne y ont vu l’occasion de mettre en place des essais aliment. Deux chaines d’alimentation distinctes (chacune desservant 60 truies) ont ainsi été installées à ces fins expérimentales dans le bâtiment, en partenariat avec les éleveurs.

 

Chauffage économique

Le système de chauffage est l’autre point fort du bâtiment qui comprend une ventilation centralisée en gaine basse et une pompe à chaleur aérothermique. La pompe à chaleur permet de diviser par trois l’énergie consommée pour chauffer les plaques à porcelets. Les circuits sont équipés de variateurs de vitesse pour réaliser le plus d’économie possible. Un échangeur air-air va préchauffer les combles l’hiver. Et deux humiclim ont été installés en pignon pour rafraichir l’air l’été.

L’investissement pour ce bloc naissage s’élève en tout à 950 000 . Outre l’amélioration indéniable des conditions de travail pour les 3,5 UTH (le couple d’exploitants, 1 salarié et 1 apprenti), les éleveurs en attendent forcément de meilleurs résultats techniques.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui