Terra 28 avril 2016 à 08h00 | Par Hélène Bonneau

Valorex, "l'atout vert" du ministre !

Oméga 3, graines de lin, produits à forte valeur ajoutée... la visite de l'usine Valorex et la rencontre avec Bleu-Blanc-Cœur vendredi dernier a sans doute été une respiration dans l'agenda très serré du ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll. Ambiance détendue donc dans les locaux du groupe qui s'est vu soutenu dans sa démarche par un ministre très engagé sur les questions alimentaires, environnementales et climatiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une visite au pas de charge de l'usine Valorex par le ministre de l'agriculture conquis par "une démarche entreprise par des agriculteurs, qui nécessite de la détermination, de la conviction et qui mérite une rémunération".
Une visite au pas de charge de l'usine Valorex par le ministre de l'agriculture conquis par "une démarche entreprise par des agriculteurs, qui nécessite de la détermination, de la conviction et qui mérite une rémunération". - © Terra

De passage en Bretagne, Stéphane Le Foll a fait un arrêt à Combourtillé (35) pour visiter l'usine de transformation de lin Valorex et s'entretenir avec les membres de l'association Bleu-Blanc-Cœur. L'entreprise souhaite se donner les moyens de ses ambitions et entre très vite dans le vif du sujet en demandant au ministre de soutenir la démarche dans le cadre de sa demande d'agrément pour obtenir un signe de qualité. "Nous avons des difficultés à toucher le consommateur car nous ne sommes pas autorisés à communiquer sur les bienfaits de nos produits sur la santé", explique Bernard Schmitt, médecin nutritionniste et co-président de l'association Bleu-Blanc-Cœur. Et d'ajouter : "une mention "démarche nutritionnelle et environnementale recommandée par l'Etat" nous permettrait de démocratiser nos actions étayées par cinq études cliniques, 12 brevets et 350 publications scientifiques". Un message entendu par le ministre de l'agriculture qui salue les initiatives du groupe breton et prône des produits à forte valeur environnementale, économique et nutritionnelle... jusque dans les cuisines de son ministère. Au-delà de son engagement personnel en faveur de l'agro-écologie, Stéphane Le Foll estime que "l'enjeu n'est pas uniquement agricole. Nous avons une responsabilité sociale, environnementale et sanitaire".

Une démarche : quatre objectifs

Prenant l'exemple de la graine de lin et des produits étiquetés Bleu-Blanc-Cœur, le ministre de l'agriculture insiste sur les enjeux. "Nous devons préserver la santé humaine via une alimentation diversifiée et riche", affirme Stéphane Le Foll qui poursuit "la lutte contre le gaspillage, l'éducation au goût et l'accès à l'alimentation (difficile pour 30 millions d'Européens) sont des combats qui doivent être menés simultanément". Très ouvert au dialogue, le ministre encourage également le lien "entre l'élevage, la transformation et l'alimentation". Et d'interroger : "quelle fierté à produire du standard ? C'est un enjeu économique stratégique de construire une filière qui réponde aux besoins des éleveurs et de la santé publique". Il vante également les modèles de production intégrant la culture des graines oléo-protéagineuses : "plus de couvertures des sols, plus de rotations des cultures, plus de dérobées et de légumineuses permettent une meilleure valorisation des protéines". Le ministre s'engage aussi sur la voie de l'environnement et du climat : "les pratiques agricoles doivent nous permettre de stocker du carbone et de réduire les émissions de CO2. La nouvelle PAC devra intégrer la couverture des sols et le stockage du carbone pour stabiliser le réchauffement de la planète".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui