Terra 24 avril 2015 à 08h00 | Par Hélène Bonneau

La Limousine à l'honneur au Space

Une quarantaine d'éleveurs s'est réunie lors de l'assemblée générale du Herd Book Limousin. Le renouvellement de la génétique reste au cœur des préoccupations. "C'est à chacun de poursuivre les investissements pour améliorer la race", rappelle le président, Guy Talec.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les adhérents ont profité de l'après-midi 
pour visiter l'exploitation 
de Guy Talec, qui quitte 
la présidence du Herd Book Limousin après 15 ans 
d'engagement, pour prendre sa retraite.
Les adhérents ont profité de l'après-midi pour visiter l'exploitation de Guy Talec, qui quitte la présidence du Herd Book Limousin après 15 ans d'engagement, pour prendre sa retraite. - © Terra

Si la passion  est bien présente, des difficultés tant conjoncturelles que structurelles pèsent sur le revenu des éleveurs allaitants. Cette année, les engagements dans les essais génétiques ont été moindreS. La sélection génétique est d'abord un investissement pour les élevages, et doit être amorti. Or, la baisse de demande sur le marché du reproducteur conjuguée à une baisse des cours pénalisent fortement cette activité. L'association fait écho de résultats moyens qui s'expliquent par des arrêts du contrôle de performance et des cessations d'activité globales.

 

Rester mobilisés

"Les années se suivent et demeurent difficiles pour les éleveurs mais nous avons aussi des raisons de nous satisfaire", soutient le président. Et de citer les "belles présentations des éleveurs régionaux sur les différents rings des concours, notamment à Quimper et Rennes". Le président félicite également les éleveurs dont les animaux se sont illustrés ces derniers mois à l'image de Denbreizh-MN qui obtient la diffusion par insémination d'un taureau qualifié sur descendance et à Expressif qui se qualifie dans le top 1% supérieur de la race. Par ailleurs, 90 spécimens de cette qualité se donnent rendez-vous au Space où la race sera à l'honneur avec un festival génétique et un recrutement national. Le salon de l'élevage sera aussi l'occasion d'organiser le 1er challenge génomique en race limousine et la vente de reproducteurs génotypés. "Un temps fort qui permettra de rebooster la filière", assure Guy Talec.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui