Terra 08 avril 2015 à 08h00 | Par Chantal Pape

Une convention pour faciliter l'emploi en agriculture

L'AEF, l'Association emploi formation et Pôle emploi travaillent de concert pour relever le défi de l'emploi en agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'AEF et Pôle emploi ont signé une convention de partenariat le 3 avril dernier, à Guipavas.
L'AEF et Pôle emploi ont signé une convention de partenariat le 3 avril dernier, à Guipavas. - © Chantal Pape

Producteur de tomates à Guipavas sur trois hectares de serres, Pascal Abiven peut compter sur une équipe de 7 à 8 permanents, complétée tous les ans par des saisonniers pour atteindre une trentaine de salariés. L'an passé, il a recruté Daniel, un ancien salarié de l'abattoir Gad, pour la récolte, en bas de plante. L'expérience s'avérant concluante pour l'un comme pour l'autre, Daniel a profité de l'hiver pour suivre une formation et il travaille désormais en haut de plante, un poste nettement plus exigeant.

 

Depuis 1992

 

Des parcours comme celui-là, Gilles Burel, animateur à l'AEF, pourrait en citer des dizaines, comme cette coiffeuse travaillant désormais en élevage de porcs. Ils ont tous un point commun : pour aboutir à un contrat à durée indéterminée, ils ont pu compter sur le partenariat noué entre l'AEF et Pôle emploi, et bénéficier d'une solution "à la carte", au plus près de leurs attentes.

"Notre première convention date de 1992", explique Gilles Burel. Lancée par les partenaires sociaux, FDSEA et CFDT, l'AEF a tout juste deux ans. Et, pour remplir au mieux ses missions, mettre en adéquation l'offre et la demande d'emplois en agriculture, elle décide de travailler en partenariat avec Pôle emploi. "Il y des opportunités en agriculture, souligne Rachid Drif, directeur territorial de Pôle emploi 29. Nous avons décidé de mutualiser nos énergies".

 

En adéquation

 

Dès la première étape, la promotion des métiers de l'agriculture et la détection des candidats, les deux organismes travaillent de concert, l'AEF participant à des forums de l'emploi ou des jod dating organisés par Pôle emploi. Si ce dernier accompagne ensuite la transition professionnelle des demandeurs d'emploi, l'AEF, grâce à son réseau, peut proposer des exploitations pour une visite, un premier contact avec le métier via une Adema ou l'EMT, des dispositifs permettant aux futurs candidats de vérifier "in situ" leur motivation pour ces métiers.

Et c'est aussi ensemble que l'AEF et Pôle emploi mettent ensuite sur pied des formations, pour une parfaite adéquation entre compétences des salariés et attentes des employeurs. "Nous mettons aussi en commun nos offres d'emploi, rajoute Rachid Drif. Les centraliser permet aux demandeurs d'emploi de voir qu'il s'agit d'un secteur offrant de réelles possibilités d'emploi et d'évolution de carrière".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui