Terra 21 novembre 2014 à 08h00 | Par Claire Le Clève

Rénovation énergétique, des travaux et des aides

Quand l'hiver pointe le bout de son nez, froid, la question du confort et de la rénovation thermique du logement se posent. Pour quels travaux opter et avec quelles aides ? Le thème n'a pas échappé aux salariés de l'Asavpa du Morbihan pour leur réunion trimestrielle avec le Pact HD et l'Adil qui leur répondent, en toute indépendance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Isolation des combles et par l’extérieur des logements, là où les gains énergétiques sont les plus significatifs pour le porte-monnaie et la planète.
Isolation des combles et par l’extérieur des logements, là où les gains énergétiques sont les plus significatifs pour le porte-monnaie et la planète. - © Terra

"Ce qui coûte le plus cher avec le rendement le plus faible en matière de rénovation thermique, c'est le changement des fenêtres. On peut espérer 4 à 6 % d'amélioration, pas plus et ce n'est pas ce que les vendeurs d'ouvertures racontent", pointe Emmanuel Bertrand, directeur du Pact Arim du Morbihan rebaptisé Pact HD (1). Il n'a rien à vendre, tout comme sa consœur de l'Adil (2) dont les conseils, complets sur le logement, sont totalement gratuits. "Nous en avons donné plus de 19 000 l'an passé ", situe Marie-Pierre Kérembellec, directrice de la structure morbihannaise. Alors vers quels travaux tendre pour obtenir plus d'efficacité ? "Combinez-en plusieurs, isolation, changements de chaudière et d’ouvertures extérieures. C'est cher mais il y a des aides, importantes", décrit Emmanuel Bertrand qui sait où les débusquer pour réduire, entre autres, l'inconfort énergétique.

38 % de gain énergétique

Il n'hésite pas à voir grand, même avec des revenus modestes, notamment pour mettre fin à la précarité énergétique. Car le jeu en vaut la chandelle. 900 dossiers de ce type ont été instruits l'an passé en Morbihan. L'enjeu ? "Atteindre 25 % de gain énergétique au minimum, nous en gagnons 38 % en moyenne. Attention cela ne veut pas dire une baisse de 38 % de la facture énergétique", temporisent-ils. Et même si la note de chauffage s'en trouve allégée, "on gagne surtout énormément en confort". Les solutions techniques existent, les soutiens, aides et subventions, à la rénovation énergétique aussi : le crédit d'impôt transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, la prime "rénovation énergétique", les aides de l'Anah (Agende nationale de l'habitat), des collectivités, et le dispositif habiter mieux... Pour chaque, des conditions d'attribution liées aux bénéficiaires, aux travaux, à la certification des entreprises... Un univers complexe avec parfois pénurie de crédits et pour lequel il est bien utile d'être conseillé.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui