Terra 29 novembre 2013 à 08h00 | Par Claire Le Clève

Licence agri-manager, rentrée de la 5éme promo

Ils sont 19, entre 22 et 50 ans et reprennent le chemin de l'école. Celle, qualifiante et professionnelle proposée par les chambres d'agriculture de Bretagne, via la licence Agri-Manager par alternance. Objectif ? Former de futurs responsables d'exploitation et leur donner le goût de la responsabilité professionnelle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ils sont 19 étudiants à intégrer la cinquième promotion de la licence par alternance Agri Manager. Leur marraine est Danièle Even en charge de la commission Emploi, formation installation et transmission à la chambre régionale d'agriculture,
Ils sont 19 étudiants à intégrer la cinquième promotion de la licence par alternance Agri Manager. Leur marraine est Danièle Even en charge de la commission Emploi, formation installation et transmission à la chambre régionale d'agriculture, - © claire le clève

 

 

Claudia a 34 ans, un BTS de gestion en poche doublé d'une solide expérience chez PSA à Rennes fait pourtant sa rentrée des classes à Kerguehennec, en ce 18 novembre, (56). Car voilà, "il y a un plan de reclassement dans l'entreprise. Alors j'ai décidé de sauter le pas, reprendre des études, pour travailler dans le conseil en agriculture. Mon mari est agriculteur". Elle comme ses 18 collègues exprimera tour à tour, son bagage, ses attentes en cette mâtinée de rentrée pour la cinquième promotion de licence Agri-Manager.

 

Le goûts des responsabilités

Originaire de Loudéac, Julien, 22 ans, avec un BTS Acse en poche, voit clairement son avenir. "Après ma licence, j'aimerais devenir responsable d'élevage puis m'installer. J'ai un projet de transformation en tête". Pour Alexandre du Loiret et dont l'exploitation familiale en Gaec n'est qu'à 100 km de Paris, pas si simple. "Je me pose plein de questions. J'ai envie de réfléchir à mon projet, à la cessibilité de l'exploitation". Dominique, originaire de Côme, connaît le secteur porcin où il a exercé durant 5 ans en tant que porcher. "La production se restructure, avec cette formation, j'aimerais devenir chef d'élevage" ambitionne t-il.

Un panel d'aspirations en adéquation avec l'ambition affichée par les chambres d'agriculture pour cette licence née en 2009 "qui est d'accompagner en compétence les personnes", pointe Bernard Nicolas, responsable du dossier formation des chambres d'agriculture de Bretagne. Et les besoins s'accroissent. "Il nous faut recruter 1300 personnes par an pour la production agricole bretonne. 50 % pour l'installation, 50% pour le salariat", évalue Danièle Even, vice présidente de la Chambre régionale.

 

Engagez vous !

Car si les exploitations agricoles auront de plus en plus besoin de salariés, hautement qualifiés et responsables, les responsable professionnels auront eux besoin d'un vivier pour se renouveler. "C'est aussi l'ambition de cette licence, vous permettre de découvrir l'engagement des professionnels dans les organisations et vous donner l'envie de vous y impliquer", enchaîne l'agricultrice des Côtes d'Armor, en charge de la commission Emploi, formation installation et transmission à la chambre régionale d'agriculture, devenue marraine de cette 5 éme promotion. Pour ce faire, les étudiants rencontreront et débattront avec les 4 présidents consulaires sur leurs dossiers de prédilection ; stratégie, recherche et développement pour André Sergent (29), territoire et foncier pour Laurent Kerlir (56), spécialisation laitière et son évolution pour Marcel Denieul (35), affaires économique et européennes pour Olivier Allain. Sans oublier l'importance des corps intermédiaires avec leurs représentants syndicaux avec Sébastien Fenoux de JA Bretagne et Thierry Coué pour la FRSEA. Nouveauté de cette édition, les étudiants, au travers d'un projet tutoré de 2 semaines sur 16 de leur formation théorique auront à s'impliquer dans un événement d'une organisation professionnelle. "En espérant vous permettre de découvrir ces réalités dans leurs nuances et vous donner l'envie d'y aller", espèrent les responsables de cette formation.

 

Claire Le Clève

 

 

 

"Les responsabilités professionnelles, c'est un question d'engagement"
"Les responsabilités professionnelles, c'est un question d'engagement" - © claire le clève

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui