Terra 22 mars 2007 à 00h00 | Par P.Denis

Contrat de projets - La région prête à signer

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Yves Le Drian et Jean Daubigny sont finalement parvenus à un accord au terme duquel, notamment, l'agriculture percevra une "rallonge" de 37,4 millions.
Jean-Yves Le Drian et Jean Daubigny sont finalement parvenus à un accord au terme duquel, notamment, l'agriculture percevra une "rallonge" de 37,4 millions. - © TERRA
Sous réserve du vote des conseillers régionaux le jeudi 29 mars, la hache de guerre est enterrée entre l'Etat et la région Bretagne qui se dit prête à signer le contrat de projets 2007-2013. Il aura donc fallu plus d'un an de négociations sur le montant de l'enveloppe pour parvenir à cet accord au terme duquel l'Etat versera près de 600 millions d'euros, au lieu des 500 initialement prévus, alors que la région en demandait plus de 730.
Au total, avec l'effet levier, ce sera près de 1,4 milliard d'euros qui pourra être ainsi mobilisé a souligné Jean-Yves Le Drian, président du conseil régional, lors d'une conférence de presse commune avec le préfet de région, Jean Daubigny. Jean-Yves Le Drian n'a pas caché sa satisfaction quant au volet enseignement supérieur et recherche qui obtient 160 millions de l'Etat, ce qui devrait permettre de dégager une enveloppe globale (avec le Feder, la région, les départements et les agglomérations) de 407 millions. "Une très grande avancée, a commenté le président du conseil régional. Nous n'avons jamais obtenu une telle enveloppe". Les seuls regrets de l'élu régional ? Les enveloppes trop faibles accordées aux ports de commerce, à la culture et au volet territorial.
Le préfet de région, tout en rappelant que ce contrat de projets n'avait pas les mêmes ambitions que le contrat de plan précédent, a néanmoins mis en avant les efforts consentis par l'Etat : + 18% sur le montant de l'enveloppe initiale consacrée à la Bretagne. Avec notamment des sommes, selon lui, "significatives" allouées à l'agriculture, au départ dotée de 60 millions et auxquels viendront s'ajouter 37,4 millions.
Un effort d'autant plus nécessaire, pour Jean Daubigny, que la moitié de cette enveloppe supplémentaire sera destinée à l'installation. "Nous ne pouvons pas laisser mourir les petites exploitations, a-t-il affirmé. Elles procèdent de la diversité des productions". Pour le préfet de région, l'agriculture est un secteur clé, notamment parce qu'il est source d'emplois, directs et indirects. Le reste de ce complément sera consacré à l'environnement et au travail sur les bassins versants, le volet reconquête de l'eau, a encore souligné Jean-Yves Le Drian, permettant de mobiliser 153 millions d'euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui