Terra 30 septembre 2015 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Service de remplacement : plus d'activité

En 2014, le service de remplacement d'Ille-et-Vilaine a enregistré une hausse de son activité de 2 %. Arrêts de travail, congés et besoins de main d'œuvre en sont les principales raisons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En 2014, sur les 3900 adhérents, environ 1687 ont fait appel au remplacement.
En 2014, sur les 3900 adhérents, environ 1687 ont fait appel au remplacement. - © AM

Sur l'année 2014, le service de remplacement d'Ille-et-Vilaine a enregistré 266 215 heures."Cette hausse est dûe essentiellement aux arrêts de travail et pour les remplacements dits de congés", ont souligné les responsables lors de l'assemblée générale de la structure qui avait lieu début septembre. Cette année, la hausse vient également du motif "main d'œuvre", et ce malgré la mise en place du groupement d'employeur Alterrenative'35. "Le groupement d'employeur est bien un service qui répond à des demandes de main d'œuvre permanentes et qui engagent l'agriculteur sur du long terme. Ce qui n'a rien à voir avec le remplacement "main d'œuvre" où l'agriculteur fait appel de manière très ponctuel", a rappelé Dominique Trubert, le président. En 2014, sur les 3 900 adhérents, environ 1 687 ont fait appel au remplacement. Pour les responsables, force est de constater que "certains adhérents ne le sont que par l'urgence, d'où encore un travail à faire pour communiquer sur tout ce que le remplacement peut apporter".

Par ailleurs,le mode de fonctionnement "très atypique" du service de remplacement d'Ille-et-Vilaine a été mis en avant, puisqu'il permet de fonctionner à l'heure, avec un minimum de deux heures et au prorata des besoins des exploitations. "Il faut veiller à préserver ce fonctionnement, mais il faut également veiller à ce que les agriculteurs ne se limitent pas au forfait 4h pour des raisons économiques et non de travail à faire". D'autant plus que se limiter aux 4 heures ne favorise pas l'emploi à temps complet et pourrait mettre à mal le service si les salariés quittaient le métier, faute d'avoir un temps complet.

La directrice, Pascale Martin, a également attiré l'attention des adhérents sur l’arrivée de la DSN (déclaration sociale nominative) qui vise à simplifier toutes les déclarations sociales demandées aux entreprises. Enfin, à souligner que les aides restent identiques selon les modalités de remplacement et que le dossier prévention, ouvert en 2011, a pris fin cet été.

En savoir plus

Pour apprendre de manière ludique à préparer et anticiper les remplacements et inciter les agriculteurs à se former pour optimiser leur utilisation du remplacement, un jeu est disponible en ligne et sur PC : "Remplace-moi si tu peux".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui