Terra 15 janvier 2008 à 16h52 | Par Chantal Pape

Lait - Qu'espérer pour 2008 ?

La flambée du prix du lait, + 100 €/1 000 litres en un an, s'annonce-t-elle durable ou est-ce un simple feu de paille ? La possibilité de produire plus que son quota va durer combien de temps ? Pour tenter d'y voir plus clair, le comité de développement de Morlaix invite Vincent Chatellier, économiste et chercheur à l'Inra, à son assemblée générale, le 18 janvier prochain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Chantal et Gérard Larvor, et Jean-Jacques Picart, producteurs de lait, Pascal Prigent, président du comité de développement de Morlaix, Isabelle Pailler et Céline Favé, ingénieurs-conseil lait à la chambre d'agriculture de Morlaix.
De gauche à droite : Chantal et Gérard Larvor, et Jean-Jacques Picart, producteurs de lait, Pascal Prigent, président du comité de développement de Morlaix, Isabelle Pailler et Céline Favé, ingénieurs-conseil lait à la chambre d'agriculture de Morlaix. - © Terra

"En fin de campagne dernière, nous avions les deux pieds sur le frein. Six mois plus tard, on nous demande d'avoir les deux pieds sur l'accélérateur". Pour Jean-Jacques Picart, comme pour de nombreux producteurs de lait, ce changement brutal de conjoncture pose question. "Comment se fait-il que personne n'ait pu le prévoir ?"

"Le dernier trimestre 2007 a vu une augmentation importante du prix des produits laitiers à la consommation, rajoute Pascal Prigent, le président du comité de développement. Si le prix a également augmenté à la production, il compense, en partie, l'augmentation de nos charges et, notamment, du coût des concentrés".

Alors que la production est contingentée depuis 1984, les agriculteurs ont, cette année, la possibilité de dépasser leur quota de 10 à 15%. "Mais il faut deux ans et demi pour produire une vache, rappelle Céline Favé, ingénieur-conseil lait à la chambre d'agriculture. Aujourd'hui, il manque 100 000 vaches pour que la France puisse produire son quota, 30 000 en Bretagne". Installer des jeunes ? Agrandir les troupeaux ? "Pas question de dépasser les effectifs autorisés", rappelle Gérard Larvor, producteur à Pleyber Christ. Se lancer dans une révision de son dossier installation classée ? "Les volumes supplémentaires vont durer combien de temps, s'interroge Céline Favé. Les producteurs de lait n'ont aucune visibilité pour 2008".

Si le débat qui suivra l'intervention de Vincent Chatellier, le 18 janvier prochain, promet d'être passionnant, pas sûr qu'il permette de répondre à toutes les questions ! "La soirée permettra aux éleveurs de réfléchir sur leur métier et leur exploitation".

 

En pratique : ouverte à ses adhérents mais aussi à l'ensemble des producteurs de lait de son territoire, l'assemblée générale du comité de développement du pays de Morlaix se tiendra le vendredi 18 janvier, à 20h, salle "Le cheval blanc", à Plourin les Morlaix.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui