Terra 14 juin 2007 à 11h04 | Par Fédération MSA des Portes de Bretagne

La MSA développe les services à la personne

L'assemblée générale de la MSA d'Ille-et-Vilaine s'est tenue le 31 mai dernier à la salle Le Zéphyr de Châteaugiron. Cette manifestation statutaire a mobilisé les délégués cantonaux de la MSA puisque 53,26 % d'entre eux ont répondu présents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de l'assemblée générale de la MSA, il a beaucoup été question des services aux personnes.
Lors de l'assemblée générale de la MSA, il a beaucoup été question des services aux personnes. - © TERRA
L'assemblée annuelle du 31 mai a été marquée par une communication sur la fédération MSA des Portes de Bretagne constituée, depuis le 1er janvier 2007, entre les MSA d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan. En effet, le Plan d'action stratégique de la MSA, voté par l'assemblée générale de la Caisse centrale en juin 2006, prévoit la constitution d'un réseau de 35 caisses opérationnelles en 2010, dont 2 caisses en Bretagne.
Ainsi, les MSA des Côtes d'Armor et du Finistère vont, elles aussi, constituer une fédération au 1er janvier 2008, la fédération MSA d'Armorique.
La fédération MSA des Portes de Bretagne a pour premier objectif de constituer une entreprise unique regroupant la totalité des moyens des deux caisses et l'ensemble des personnels. Elle doit également préparer la caisse unique qui se traduira en 2010 par la fusion politique des deux MSA avec l'élection d'un conseil d'administration unique.

Au plus près des ressortissants

La seconde partie de l'assemblée générale était consacrée au développement de l'offre de services proposée par la MSA. En effet, il s'agit d'un des quatre axes portés par le Plan d'action stratégique 2006-2010. De plus, une vingtaine de départements l'ont développée avec succès depuis 15 ans.
Colette Delamarre, administratrice et présidente du Comité d'action sanitaire et sociale a notamment indiqué que la MSA souhaite continuer à aider la création de Marpa (Maison d'accueil rural pour personnes âgées). De plus, la MSA d'Ille-et-Vilaine a choisi de privilégier les services aux personnes dans le prolongement de son action sanitaire et sociale. Concrètement, la MSA va contribuer au développement du portage de repas à domicile et de la téléassistance, deux services qui contribuent au maintien à domicile.
Il est à préciser que la démarche ne consiste pas à remplacer ce qui existe et qui marche bien mais plutôt d'identifier les besoins non couverts afin d'y apporter une réponse adaptée.
Pour ce faire, une enquête auprès des centres communaux d'action sociale a été menée. Celle-ci, qui a obtenu un très bon taux de réponse, montre notamment que près de 120 communes du département ne disposent pas d'un service de repas à domicile. De plus, plusieurs CCAS ne connaissent pas l'existence des services de téléassistance.
Du fait de son implantation dans le milieu rural et grâce à son réseau de délégués, la MSA a toute légitimité pour proposer des services en prolongement de la protection sociale. De plus, afin de garantir une bonne adaptation du service à la fois aux besoins et au contexte économique et social, la MSA travaille et travaillera en partenariat avec différents interlocuteurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui