Terra 06 mars 2007 à 00h00 | Par C. Pape

Chambre d'agriculture - Répondre aux fortes attentes des agriculteurs

La session d'installation de la chambre d'agriculture a permis à Jacques Jaouen, reconduit dans ses fonctions à la tête de l'organisme consulaire, de présenter son programme pour les 6 ans à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les élus de la chambre d'agriculture se sont réunis le 27 février dernier à Quimper, pour élire le bureau et le président.
Les élus de la chambre d'agriculture se sont réunis le 27 février dernier à Quimper, pour élire le bureau et le président. - © TERRA
Élu sans surprise à la tête de la chambre d'agriculture du Finistère, Jacques Jaouen a commencé par faire un premier bilan du scrutin du 31 janvier dernier. "Les agriculteurs se sont mobilisés massivement et ont donné 60,45% des voix à la liste Finistère d'Avenir : c'est la reconnaissance du travail effectué par la FDSEA". Mais cette confiance renouvelée révèle aussi une forte attente des agriculteurs, comme l'ont montré les réunions de terrain organisées durant le mois de janvier dernier. "Dans les mois et les années à venir, nous travaillerons certainement sur la gestion du foncier et l'urbanisme, la suradministration et les contrôles. Le renouvellement des générations, chefs d'exploitation comme salariés, va aussi mobiliser une bonne partie de notre énergie".

BV : l'Etat doit revoir sa copie
Sans oublier la politique de l'eau, un sujet qui occupe aujourd'hui le devant de la scène, avec les bassins versants en contentieux, et auquel la chambre d'agriculture a consacré sa première délibération. "On culpabilise et on accuse les agriculteurs comme étant des délinquants environnementaux, s'insurge Jacques Jaouen. Cette situation n'est ni admissible ni tolérable". Et de réclamer à l'Etat de "revoir intégralement sa copie".

Anticiper
Comme il l'a fait lors de son premier mandat à la tête de la chambre d'agriculture, Jacques Jaouen entend, cette fois encore, mettre l'accent sur l'anticipation et la prospective. "Et, pour mettre nos outils en adéquation avec ce qui se passe ailleurs, nous allons réviser le PAD, le projet agricole départemental".
Entamé sous la précédente mandature, avec le découpage du département en 4 territoires, le travail de proximité va maintenant s'étoffer. "Au tandem un élu-un collaborateur, vont s'adjoindre tous les élus du territoire. Renforcer notre présence dans les instances territoriales nous permettra aussi de participer de façon active à l'émergence de projets locaux".
Si le président entend aussi mettre à profit ce nouveau mandat pour rassembler et renforcer le rôle d'interface que joue la chambre d'agriculture avec l'ensemble des structures professionnelles de la production, sa première priorité n'a pas changé : "permettre aux agriculteurs de continuer à gagner leur vie, tout en améliorant leurs conditions de travail".


La composition du bureau :

Président : Jacques Jaouen,
1er vice-président : André Sergent,
2nd vice-président : Alain Hindré,
3ème vice-président : André Paul,
Secrétaire général : Thierry Merret,
1er secrétaire adjoint : Jean-Michel Le Breton,
2nd secrétaire adjoint : Marc Cozien,
3ème secrétaire adjoint : Michel Adam,
4e secrétaire adjoint : Jean-Luc Feillant


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui