Terra 12 septembre 2012 à 16h58 | Par Hélène Bonneau

L’Ille-et-Vilaine fait honneur à la Normande

Pour ce concours Normand, les éleveurs d’Ille-et-Vilaine se sont fortement mobilisés et préparés. Ainsi, ils remportent la quasi-totalité des prix spéciaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© terra) Avec un lot de cinq jeunes vaches "très homogènes", les éleveurs bretons remportent le challenge inter-régional. © terra Grande championne du Space… rien de moins pour Biotine. Fille de Redondo sur Joachim,  née en 2006, chez Gilles Lambard, en Ille-et-Vilaine. © terra Première de section en 1ère lactation, meilleure jeune mamelle, meilleure femelle jeune,  Evea cumulent les prix. Elevée au Gaec Rochelle, "elle a de beaux jours devant elle". © terra

Les Normandes sont les premières à fouler le ring en ce mardi matin d’ouverture du Space. Au fur et à mesure que les gradins se garnissent, les titres tombent et la pression monte pour les éleveurs en course.
Soixante-huit éleveurs, 80 animaux en compétition venus de 12 départements pour promouvoir la race et remporter de nouvelles plaques. Deux juges ne seront pas de trop pour reconnaître les meilleures.
Pour l’édition 2012, c’est Biotine qui remporte la couronne. Désignée première de section pour la 4e lactation, elle est sacrée grande championne par Jaques Delaunay et Xavier Vincent.
Fierté de Gilles Lambard, éleveur d’Ille-et-Vilaine, les juges ont reconnu "une vache complète avec des mamelles très bien équilibrées, de très bons déplacements, des ligaments et des aplombs remarquables".

Le prix de la meilleure femelle jeune revient à Evea. Née en décembre 2009, cette fille de Tarpaulin est montée sur le podium. Première de section en 1ère lactation, elle remporte également le prix de la meilleure mamelle jeune. "Elle est très prometteuse", confirme Jaques Delaunay. Originaire d’Ille-et-Vilaine, l’EARL peut se targuer de compter dans son troupeau "une vache avec de magnifiques mamelles, bien attachée devant et derrière, une implantation de trayons parfaite ainsi que de très beaux aplombs", souligne le juge.
Par ailleurs, l’Ille-et-Vilaine reste championne sur ces terres, puisque le département remporte le challenge inter-régional avec un lot "très homogène".
Hélène Bonneau

 

Génotypage

Depuis trois ans, le nombre d’insémination génomique ne cesse d’augmenter pour atteindre les 45% dans certaines entreprises. L’attractivité de ces jeunes taureaux génotypés augmente avec le nombre d’animaux référencés, plus de 230 à ce jour. En marge du concours Normand, des spécialistes distillent des conseils : repenser le profil des animaux, ne pas les comparer et bien diversifier les choix génétiques.

 

Extrait du palmarès

-Section 1A : Evea à l’EARL Rochelle d’Ille-et-Vilaine
-Section 1B : Ecossaise à l’EARL Rochelle des Côtes d’Armor
-Section 2 : Djakarta du Gaec du désert en Ille-et-Vilaine
-Section 3 : Candia à L’EARL Johan en Mayenne
-Section 4 : Biotine à Gilles Lambard en Ille-et-Vilaine
-Section 5 : Ariane à Denise Lepeltier en Ille-et-Vilaine
-Challenge inter-régional : Bretagne
-Meilleure mamelle jeune : Evea à l’EARL Rochelle d’Ille-et-Vilaine
-Meilleure mamelle adulte : Biotine à Gilles Lambard en Ille-et-Vilaine
-Prix d’honneur jeune : Evea à l’EARL Rochelle d’Ille-et-Vilaine
-Prix d’honneur adulte et grande championne : Biotine à Gilles Lambard en Ille-et-Vilaine.

L'intégralité du palmarès peut être consulté sur le site du Space : www.space.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui