Terra 24 avril 2009 à 11h40 | Par Emmanuelle Le Corre

SANTÉ - Prévenir les risques en salle de traite

L'Association régionale des organismes de Mutualité sociale agricole de Bretagne (Aromsa) édite 11 fiches techniques conçues pour les éleveurs mais aussi les fabricants et les installateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs, Yannick et Lydie Trubuil avec Gilbert Le Guen, du service prévention des risques professionnels de la fédération MSA d'Armorique.
Les éleveurs, Yannick et Lydie Trubuil avec Gilbert Le Guen, du service prévention des risques professionnels de la fédération MSA d'Armorique. - © Terra

"1 764 accidents, sur 2 851 survenus à des non salariés en 2007 et 2008, ont concerné des éleveurs des secteurs bovin-lait et bovin-mixte", informe Hervé Guillotel, de la fédération MSA des Portes de Bretagne. Près de 15% des accidents surviennent en salle de traite, avec principalement des chutes et des coups reçus par les bovins. Compte tenu de ces problèmes récurrents, les services de santé sécurité au travail des MSA de Bretagne avec leurs partenaires (GIE lait/viande, Breta-gne Contrôle laitier, Crocit, chambres d'agriculture) ont décidé de s'engager dans une action de prévention.
A partir de visites en élevage, de rencontres avec des partenaires techniques et d'une étude ergonomique dans 3 salles de traite, est née une série de 11 fiches thématiques(1), allant du confort de la posture, à la prévention des glissades, en passant par les escaliers ou encore l'ambiance lumineuse. Ces fiches illustrées et détaillées, qui identifient les risques et apportent des solutions, sont destinées "à sensibiliser et informer les actifs agricoles", annonce Marie-Louise Helle-quin, présidente de l'Aromsa de Bretagne et vice-présidente de la fédération MSA d'Armo-rique.
Pour une meilleure efficacité, la diffusion de l'information se fera en lien avec les réseaux partenaires intervenants en élevage. "Un éleveur a une, voire 2 salles de traite dans sa vie. Il est donc important de réfléchir à une bonne conception dès le départ", souligne Gilbert Le Guen, conseiller prévention à la fédération MSA d'Armorique. Autre mission recherchée : la sensibilisation des fabricants et des installateurs.

Des adaptations toujours possibles

Yannick et Lydie Trubuil traient une cinquantaine de laitières pour un quota de 420 000 litres. Réduire la pénibilité de la traite est une priorité pour les éleveurs. "Augmenter la performance par vache, c'est aussi réduire la pose de griffes", souligne l'éleveur. Ici, la traite est réalisée en trois quart d'heure. La machine à traire, une 2x6 avec décrochage automatique, a été aménagée dans une salle conçue de plain-pied, tandis que deux couloirs de retour de part et d'autre de la fosse de traite surprime l'utilisation d'un pont-levis.
Souffrant de problèmes de dos, Yannick Trubuil s'adresse en 2006 au service prévention de la MSA. Des points d'amélioration sont apportés à l'installation : un porte seau, des douchettes, un chien électrique, le décrochage automatique. Parmi les bons points soulignés : la hauteur du faisceau trayeur (1 mètre), les couloirs de retour, la commande automatique des barrières, la brouette de transport du lait, le ventilateur pour les mouches. Un petit bémol : l'escalier métallique.

(1) Les fiches seront téléchargeables sur les sites internet des MSA de Bretagne à partir du 27 avril.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

gael | 01 septembre 2014 à 17:22:31

pour complément sur la prévention des risques des métiers de l’élevage, voir le dossier dans officiel-prevention.com : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=280

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui