Terra 16 janvier 2015 à 08h00 | Par Claire Le Clève

Installation en société : le droit à l'essai

Ils se regroupent ou s'installent en tant qu'associés. Ils ont un an pour se dire oui, ou non, avec suivi relationnel à la clé. C'est le galop d'essai institué par les tenants de l'agriculture de groupe en Haute Savoie (74). Une initiative regardée à la loupe vendredi dernier, à l'occasion de l'assemblée générale du relais médiation, à Vannes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Isabelle Pelligrini et Régine Chamot et  Blandine Duval Pomier, permanente de la commission agriculture de groupe de haute savoie
Isabelle Pelligrini et Régine Chamot et Blandine Duval Pomier, permanente de la commission agriculture de groupe de haute savoie - © claire le cleve

 

 

"L'accompagnement relationnel a 20 ans. A l'époque on s'est aperçu que pour certaines sociétés, le revenu était bon, il y avait tout pour bien faire et ça ne le faisait pas. C'était le relationnel qui entraînait les ruptures à 90 %. Il fallait y aller". Dont acte, c'est la commission agriculture de groupe qui, dans ce département de montagne, s'y investira, dépassant "le tabou" se remémorent Isabelle Pelligrini et Régine Chamot, élues. Représenté dans toutes les instances départementales, "ce comité connaît tous les dossiers qui passent à l'agrément". Et pour les nouveaux aspirants ? "Ils suivent un stage de préparation à la vie en Gaec, idem pour les EARL qui passent Gaec", renchérissent-elles.

 

Essai transformé à 50 %

Ensuite, place au contrat, très écrit, avec suivi relationnel à la clé. "En cas de regroupement ou d'installation, il y a une année d'essai obligatoire minimum, voire parfois plus. On se débrouille pour trouver un statut au jeune qui arrive", détaille Blandine Duval Pomier, permanente de la structure. Au bilan, "50 % des projets arrivent au bout et se concrétisent. En 2014, on a compté 33 essais aboutis, 30 non". Et si durant un temps, le suivi relationnel a été suspendu, "on l'a payé cash avec des sortis de Gaec au bout d'un, deux ou trois ans avec la casse financière et humaine qui va avec".

 

Claire Le Clève

 

 

 

Médiation et conciliation

Créé en 2003 avec le soutien de 13 partenaires (banques, sociétés de gestion, syndicats...), le relais compte 51 médiations à son actif dont 9 réalisées depuis janvier 2014 avec ses 16 médiateurs tous formés et signataires de la charte de l'Amgar. Appelée à intervenir dans les départements voisins pour apporter son savoir faire en matière de médiation, la régionalisation de la structure est à l'étude. Désormais, le relais est habilité à devenir conciliateur au moment de la rédaction des statuts de constitution des Gaec. 40 sociétés l'ont choisi cette année. Pour faire le point, associés et médiateurs se rencontreront à Vannes le 26 janvier prochain. Pour plus de renseignement : 02 97 46 22 50

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui