Terra 05 décembre 2007 à 10h44 | Par Audrey Dibet

AG de La Paysanne - Le point sur la crise porcine

Alertée par la situation économique actuelle des éleveurs de porcs, la Coopérative La Paysanne a donné lieu lors de son AG le 30 novembre à Hénansal, à un débat en présence de Jean-Jacques Riou, président du MPB, et Guillaumé Roué, président de l'interprofession porcine Inaporc.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A la tribune de gauche à droite, Jean-Jacques Riou (MPB), Guillaumé Roué (Inaporc), Jacques Gautier (président de la coopérative La Paysanne) et Jean-Michel Adenot (directeur)
A la tribune de gauche à droite, Jean-Jacques Riou (MPB), Guillaumé Roué (Inaporc), Jacques Gautier (président de la coopérative La Paysanne) et Jean-Michel Adenot (directeur) - © TerrA

Au quatrième trimestre 2007, le déficit s'élevait selon Jean-Jacques Riou à 0,37 €/kg, ce qui est considérable quand on le compare à la dernière grosse crise où le déficit était de 0,36 €/kg. "Cette crise est européenne, a-t-il alors souligné, elle est principalement due au coût alimentaire et non au prix du cochon". "Même si on peut espérer une hausse des cours de 0,30 €/kg en juillet 2008, cela ne sera pas suffisant par rapport au coût de revient, poursuit Guillaume Roué, et d'ajouter "tant qu'il n'y aura pas de baisse de la production, les cours ne pourront pas se redresser". Par ailleurs, il aurait fallu, selon lui, enlever près de 5% des cochons pour retrouver la fluidité, or on a plutôt une progression de +4% à l'échelle européenne. En 2007, on comptait en effet 210 millions de porcs, soit jamais autant que depuis 1999.

 

750 millions € de déficit en France

Guillaume Roué fait le calcul suivant : "face à un chiffre d'affaires du porc en France qui s'élève à 3,2 milliards d'euros, le déficit de 750 millions d'euros – 500 millions dus à la hausse du coût de l'aliment et 250 millions liés aux cours du cochon – est sans précédent. Même si on imagine pouvoir dégager 120 millions d'euros grâce au dossier Stabiporc, et 250 millions d'euros avec des augmentations de cotes de crédit, on est loin de pouvoir absorber le déficit de 750 millions d'euros".

Bien que difficilement tenable aujourd'hui, Guillaume Roué estime cependant que "quand la situation va se renverser, elle sera extrêmement favorable", du fait de la hausse des coûts de matières premières subie aussi dans d'autres pays, des problèmes sanitaires avec des pertes d'animaux considérables au Canada ou en Chine, et en revanche une demande extraordinaire sur le plan mondial.

Enfin, le président d'Inaporc suggère aux éleveurs de réfléchir sérieusement à la notion de risque à couvrir afin d'assurer une marge sur coût alimentaire, ce qui par conséquent nécessite de se doter d'une réelle prospective notamment sur le prix de l'aliment. Aussi, le regroupement des structures professionnelles bretonnes serait selon lui souhaitable pour gagner en force face à la grande distribution et aux concurrents européens.

La Paysanne en bref

La Coopérative La Paysanne basée à Hénansal (22) poursuit ses activités de collecte de céréales (6% du CA), d'appro (17%) et de fourniture d'aliments du bétail (72%) pour un chiffre d'affaires total en 2006/2007 de 44,4 millions d'euros. Le directeur Jean-Michel Adenot s'est surtout félicité de "la progression régulière des tonnages accompagnée d'une hausse de 18% du CA en aliments du bétail, avec un taux de fidélisation supérieur à 90%, et des coûts de production écrasés, de -13%". Aussi, La Paysanne a-t-elle investi, près de 2,3 millions d'euros au cours du dernier exercice, en particulier pour l'extension des capacités de stockage sur son site d'Hénansal.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui