Terra 31 mai 2007 à 10h11 | Par E. Le Corre

Terralies - Une passerelle entre ville et campagne

Trois jours de mobilisation, une organisation sans faille, des visiteurs toujours aussi nombreux… Un succès pour cette nouvelle édition de Terralies qui persiste et signe. Multipliant les animations, le salon réussit avec succès à rapprocher ville et campagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Terralies, c'est aussi le salon des enfants. Formidable outil pédagogique, 1200 enfants des écoles et collèges, vendredi 25 mai, ont exploré les allées du salon. La ferme découverte, notamment, a connu un vif succès tout au long des 3 jours.
Terralies, c'est aussi le salon des enfants. Formidable outil pédagogique, 1200 enfants des écoles et collèges, vendredi 25 mai, ont exploré les allées du salon. La ferme découverte, notamment, a connu un vif succès tout au long des 3 jours. - © TERRA
Trois jours de salon, c'était le pari des organisateurs. Après un salon 2006 en demie -teinte, la journée du vendredi, destinée aux scolaires et aux professionnels a donnée un nouveau visage au salon. "Les agriculteurs sont venus un peu plus nombreux cette année", note Hubert Viannay de la chambre d'agriculture, dans l'attente des chiffres de l'enquête. Mais cette troisième journée, c'est aussi un galop d'essai en prévision de l'organisation d'un grand événement : le concours national Prim'holstein qui se déroulera à Terralies en 2009.

Multiplier les passerelles

Evolution du prix de l'énergie, changement climatique, accroissement de la population mondiale… L'agriculture, on le sait, à une carte à jouer et entend le faire savoir. Parce que l'on peut produire de l'énergie - et réduire les émissions de gaz à effet de serre - avec la méthanisation, avec le colza, le bois de taille, les céréales… il s'agit pour les organisateurs de Terralies, cette année encore, de montrer toute l'étendue des possibilités, diverses et variées, du secteur agricole. Au cœur des enjeux actuels, ces nouvelles voies pourraient également redorer le blason de l'agriculture auprès du grand public comme le souligne le président de la chambre d'agriculture, Olivier Allain.
Fidèle à sa vocation de "facilitateur" de dialogue entre le monde agricole, le grand public et les divers acteurs, le salon a donc mis les bouchées doubles créant de multiples passerelles. Pas moins de 1 200 scolaires ont parcouru les allées du salon à la découverte des richesses du secteur agricole, de la sécurité alimentaire et des actions pour la protection de l'environnement. Un rapprochement entre les entrepreneurs du commerce, de l'artisanat et de l'agriculture a marqué le salon avec la présence du président de la CCI 22 (1) , Alain Daher, lequel a inauguré la manifestation. "Parfois considérée comme une image d'Epinal, l'agriculture des Côtes d'Armor est bien une agriculture dynamique, jeune et moderne", a-t-il lancé, insistant sur le rapprochement des entrepreneurs quel que soit leur secteur d'activité. D'autres passerelles avec les collectivités et les acteurs du département ont été jetées. "Le partage des terres est un enjeu difficile. Il nous faut développer des liens. Or, Terralies est un événement privilégié pour réussir ces rapprochements", affirme le président du salon, Jean-Noël Sidaner.
Emmanuelle Le Corre
(1) Chambre de commerce et d'industrie des Côtes d'Armor.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui