Terra 20 mars 2015 à 08h00 | Par Chantal Pape

Bientôt un nouveau président à la MSA d'Armorique

Réunis en assemblée générale le 24 mars prochain, les délégués de la MSA d'Armorique vont élire un conseil d'administration qui, à son tour, désignera le bureau et le président quelques jours plus tard.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Meyer, directeur général de la MSA d'Armorique, Marie-Louise Hellequin, présidente, et Anne Moigne, vice-présidente.
Philippe Meyer, directeur général de la MSA d'Armorique, Marie-Louise Hellequin, présidente, et Anne Moigne, vice-présidente. - © Chantal Pape

Les élections à la MSA d'Armorique touchent à leur fin. Elus en janvier dernier, les 812 délégués titulaires, 346 pour les exploitants, 313 pour les salariés et 153 pour les employeurs de main d'oeuvre, vont se retrouver en assemblée générale à Carhaix le 24 mars pour désigner le conseil d'administration. "Il compte 29 membres, 15 pour les Côtes d'Armor et 14 pour le Finistère,détaille Marie-Louise Hellequin, la présidente. Et 12 représentants des salariés, 9 des exploitants, 6 des employeurs et 2 personnes désignées par l'Udaf". Et c'est ce conseil qui va à son tour voter le 27 mars pour élire le bureau. "Et un nouveau président", rajoute Marie-Louise Hellequin puisque, jeune retraitée, elle n'a pas brigué de nouveau mandat à la MSA d'Armorique.

L'assemblée générale sera aussi l'occasion de désigner les comités départementaux du Finistère et des Côtes d'Armor, qui comptent chacun 27 membres. "Nous les avons mis en place sous la précédente mandature et avons souhaité les garder : ils nous permettent de maintenir une représentation des territoires et de relayer les besoins du terrain".

 

De nouveaux défis

 

Réforme territoriale, modulation des allocations familiales, déclaration sociale nominative, réforme des retraites, modernisation de la sécurité sociale... : lancés au niveau national, ces projet ne seront pas sans impact sur l'activité des MSA. "Un défi que devra relever la nouvelle équipe", indique Philippe Meyer, le directeur général, qui y rajoute aussi des dossiers plus spécifiques à la MSA d'Armorique. "Qu'ils soient producteurs de légumes, de porc ou de lait, nous continuerons à accompagner nos adhérents en difficulté". En 2014, la MSA d'Armorique a ainsi octroyé plus de 3 millions d'€ de prise en charge des cotisations, mais accompagne aussi les salariés des exploitations, des coopératives, services...

"Et nous allons intensifier encore nos actions de prévention du suicide". Une prévention qui passe par la mise en place d'un numéro d'appel à destination des agriculteurs en difficultés (02 98 85 59 13 pour le Finistère, 02 96 75 91 74 pour les Côtes d'Armor)), la création d'une cellule pluridisciplinaire, la formation de professionnels... "Sur le terrain, nous avons aussi mis en place un réseau de sentinelles, des personnes qui agissent en toute discrétion sur leur territoire, détectent et signalent les personnes en situation de détresse ou fragilisées".

 

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui