Terra 04 juillet 2015 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Jean-Louis Bédier ou la passion des Prim'Holstein

A 61 ans, Jean-Louis Bédier, le président de l'association Hosltiva a décidé de passer la main. Portrait d'un homme qui a la passion des Prim'Holstein chevillée au corps, et de nombreuses responsabilités, ce qui ne l'empêche pas de savoir "couper", avec l'agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Louis Bédier et son épouse Marie Thérèse, au milieu de leur troupeau.
Jean-Louis Bédier et son épouse Marie Thérèse, au milieu de leur troupeau. - © A.M

"Je n'avais pas envie de tout arrêter d'un coup, alors cette année j'ai décidé de laisser ma place au sein d'Holstiva, étant donné que ça tombait sur une année de réélection. Mais j'ai gardé la trésorerie d'une Cuma à côté de chez moi, et je suis également président d'une association de remplacement et d'une mutuelle". Ce n'est pas la peur du "vide", qui guide le choix de Jean-Louis Bédier, mais quand on est autant investi dans une association, c'est être prévoyant que  de ne pas arrêter toutes ses "missions" d'un coup. C'est en 1976 que Jean-Louis Bédier s'installe sur les terres de ses beaux-parents, avec son épouse Marie-Thérèse. A l'époque, l'exploitation laitière compte 28 vaches, sur 20 hectares. Dans les années 80, la surface est doublée et 20 hectares supplémentaires viennent conforter l'exploitation en 1992.

En 1994, un poulailler est construit pour élever du poulet de Janzé. Enfin, en 2003, leur fils yoann s'installe, en reprenant 55 ha et 915 places d'engraissement en porcs. Ce qui porte désormais la surface à 115 ha et une production laitière autour de 540 000 L.

Tout petit déjà...

"Tout petit, j'avais déjà la passion des vaches, se souvient Jean-louis Bédier, et chez mes parents, c'est moi qui faisait le contrôle laitier". Et pourquoi davantage les Prim'Holstein qu'une autre race ? La réponse fuse : "au départ c'était pour la quantité de lait, et aussi leur élégance", répond l'ancien président  d'Holstiva. Une association qu'il intègre en 1989, d'abord comme stagiaire, sous la présidence de Jean-Yves Rissel, avant de devenir responsable de la commission concours pendant 10 ans, puis enfin président. "J'ai toujours été passionné par les concours et j'ai participé à de nombreuses manifestations jusque dans les années 2005. Après j'ai été obligé de lever le pied car on ne peut pas tout faire", témoigne encore Jean Louis Bédier.

Emeraude, Falklande, Déesse, Merveille..., autant de vaches qui auront marqué l'histoire du troupeau pour lesquelles Jean-Louis et Marie-Thérèse gardent un souvenir et une affection particulière. Des souvenirs de concours, le couple en a des centaines, mais quelques événements ont marqué la mémoire de Jean-Louis Bédier de façon plus forte. Comme cette visite du belge James Pill qui était venu expliquer comment faire pour préparer les vaches et qui avait marquer de nombreux éleveurs. Quand on est aussi passionné que Jean-Louis Bédier, l'organisation du concours national Prim'Holstein qui a eu lieu en juin 2014 à Fougères, restera comme un moment particulier, une récompense. Pour autant Jean-Louis Bédier sait aussi "couper" avec le monde agricole. La preuve ? "parmi mes amis, je suis le seul agriculteur et on ne parle jamais d'agriculture", sourit l'éleveur, qui, une fois que l'heure de la retraite aura sonné, aimerait consacrer du temps à son arbre généalogique. En attendant, il va quand même continuer à aller voir des concours, et pourquoi pas "si l'occasion se présente", y participer à nouveau.

Un nouveau président

Après 20 ans passés au sein d'Holstiva, Jean-Louis Bédier a donc décidé de quitter l'association. Pour lui succéder, c'est désormais Gwenael Fouchet, qui a été élu en tant que nouveau président.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui