Terra 06 mars 2015 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Le Gab 22 dénonce le manque de volonté politique

Les producteurs bio ne sont pas contents de la politique gouvernementale. Manque de moyens, manque de volonté politique, signaux contradictoires..., ils estiment que leur message se perd dans un amalgame de discours. Ces points seront discutés en assemblée générale le 9 mars à Plérin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pascale Doussinault, administratrice, Nicolas Monfort, vice-président et Hervé Talbourdet, président du Gab 22.
Pascale Doussinault, administratrice, Nicolas Monfort, vice-président et Hervé Talbourdet, président du Gab 22. - © Gab 22

Un plan est en cours, le plan national Ambition bio 2017, dont un des objectifs est le doublement des surfaces à l'horizon 2017, soit 7% des surfaces. "Si l'on maintient le rythme des conversions actuelles, le doublement des surfaces sera effectif en 2040 !", pointe Hervé Talbourdet, président du Gab 22. Alors que le ministre de l'Agriculture soutient l'agroécologie, la proposition de Joël Labbé contre les pesticides retoquée par le Sénat, la confusion entre produits locaux et produits bio en restauration collective s'ajoutent au mécontentement et au malaise général... "Quelle cohérence entre tous ces messages", demande le président du Gab 22. "Même les aides à la conversion bio, via les MAEC, de la nouvelle Pac sont en dessous d'aides du même type", remarque Nicolas Monfort, vice-président. "Il n'y a pas de bons signaux. Dommage que notre modèle, qui est un modèle abouti, ne soit pas plus soutenu". Les représentants du Gab 22 souhaiteraient plus de moyens financiers pour accompagner les ambitions affichées.

Le travail continue

Point positif : des discussions sont en cours pour que la Bretagne se dote d'un "pôle conversion bio" en 2015. En place dans certaines régions, il s'agit d'une sorte de "guichet unique" de compétences et de services dans le développement des productions et des filières bio.

Parallèlement, le Gab poursuit sa mission d'installation et de transmission : dans le cadre du stage 21 heures du parcours à l'installation, la structure co-animera le module agro-écologique avec la chambre d'agriculture.

A l'occasion de son assemblée générale le 9 mars à Plérin, pas de séance plénière mais des temps participatifs en petits groupes. Le Gab 22 organisera des ateliers par production afin de discuter du bilan des actions menées en 2014, recueillir les attentes des adhérents et définir les orientations de l'année en cours. Pendant cette journée, Jean-Paul Gabillard, président de la FRAB retracera les enjeux du réseau FNAB.

En pratique

Lundi 9 mars - AG Gab 22 - Plérin - salle des Rosaires

10h : Accueil Café

10h30 : Ateliers thématiques participatifs

12h : AG statutaire

13h : Buffet bio

14h30 : Les enjeux du réseau

FNAB (Jean-Paul Gabillard, Président de la FRAB)

15h30 : Ateliers thématiques participatifs

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui