Terra 28 novembre 2014 à 08h00 | Par Alice Corbin

Etudiants du monde

La semaine dernière, les élèves de trois lycées d’Ille-et-Vilaine ont eu l’opportunité de vivre une journée qui sortait de l’ordinaire. Pour une fois, ils étaient en classe non pas pour suivre des cours mais pour s’ouvrir sur le monde.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Pinot, le directeur du lycée Les Vergers, ici en haut à gauche de la photo, a présenté aux élèves de terminale les représentants des associations leur permettant de construire
leurs projets à l’étranger.
Philippe Pinot, le directeur du lycée Les Vergers, ici en haut à gauche de la photo, a présenté aux élèves de terminale les représentants des associations leur permettant de construire leurs projets à l’étranger. - © Terra

Jeudi 20 novembre, le corps enseignant du lycée Les Vergers de Dol de Bretagne (35) a organisé, pour la première fois, une journée dédiée à l’ouverture sur le monde. Cette démarche, qui été inscrite dans le cadre de la semaine internationale de cet établissement, avait pour objectif de montrer aux lycéens et aux étudiants en BTSA l’intérêt d’effectuer des stages à l’étranger. Pendant la matinée, les élèves des trois lycées agricoles privés d’Ille-et-Vilaine ont eu l’occasion d’échanger avec des jeunes ayant déjà eu des expériences dans différents pays du monde. Ils ont également rencontré des représentants chinois, australien, anglais, allemand, péruvien, hollandais et du continent africain venus leur faire découvrir leurs cultures et leurs systèmes agricoles. Après cette première partie de journée consacrée aux témoignages, les élèves ont suivi différentes présentations en fonction de leur niveau d’étude. Qu’ils aient rencontré les représentants d’associations leur permettant de construire leurs projets, un correspondant roumain, venu présenter son pays en vue d’un voyage scolaire prévu en mai 2015, un salarié de Syngenta, un membre de l’équipe de Bretagne Commerce International (BCI) ou le directeur général de Alltech France, "les étudiants ont eu la possibilité de découvrir la diversité des métiers qu’ils pourront exercer et des pays dans lesquels ils pourront travailler", conclut Philippe Pinot, le directeur du lycée Les Vergers.

"Prendre tout ce qu’il y a de bon ailleurs"

Pour Julien Martin, le directeur général de Alltech France, "toutes les expériences que les jeunes peuvent avoir en dehors de leurs environnements familiaux sont forcément bénéfiques." Ce fils d’éleveur, qui a travaillé au Pays-Bas, en Guyane française, au Brésil, en Inde puis en Pologne après avoir obtenu son diplôme d’ingénieur, explique que chez Alltech, ils n’embauchent pas "d’enfants d’agriculteurs s’ils ne sont pas allés voir ailleurs, dans une autre production ou dans un autre pays." Selon lui, "quand des jeunes ne connaissent que la façon de faire de leurs parents, ils pensent que ce qui est fait chez eux est bien et que le reste est nul. Dans ce cas, ils ne sont pas du tout ouverts d’esprit. Au lieu de critiquer ce que font les autres, nous devons prendre tout ce qu’il y a de bon ailleurs".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui