Terra 04 octobre 2007 à 10h57 | Par Claire le Clève

LES MAISONS POUSSENT SUR LES CHAMPS - Vers une charte agriculture et Urbanisme

Prix du porc, affaire de dioxine et urbanisation galopante des surfaces agricoles, la session de la Chambre d'agriculture, vendredi dernier à Vannes, s'est penchée sur un ordre du jour dense dans un contexte inédit de renchérissement des matières premières et de raréfaction de la production.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les élus se sont retrouvés vendredi à Vannes.
Les élus se sont retrouvés vendredi à Vannes. - © Terra
L'ère de la surabondance de l'offre vivrait-elle sa fin en matière agricole ? En insistant sur "ce revirement de la situation", et la fin d'une Pac "empêtrée dans la gestion de ses excédents", Yves Le Gourriérec a plaidé "pour la reconnaissance de la fonction productive, fonction première de l'agriculture". En ligne de mire, les 9 milliards d'individus à nourrir à l'horizon 2 050. De cette pression démographique montante, naît une nouvelle contrainte pour l'espace agricole qui tous les ans dans le Morbihan, perd 1 600 ha de sa surface agricole utile au profit d'une urbanisation galopante. Un constat qualifié "d'alarmant" pour les élus de la Chambre d'agriculture, qui ont souhaité en dresser l'état des lieux. "Les 0,4 % de la SAU disparu en 2006, représentent une perte de droits à produire, de plan d'épandage", évoque Alain Guihard responsable du dossier qui propose une chasse au gaspillage et établissement d'une ligne de conduite.

Charte de l'agriculture et l'Urbanisme
Moins touché par la perte de terres agricoles, le cœur de la Bretagne et ses pays de Ploërmel ou Pontivy ont perdu 1 % de leurs champs, contrairement aux secteurs côtiers, où l'urbanisation a pu manger, entre 1988 et 2000 (dernier recensement agricole), jusqu'à 15 % des terres sur les régions côtières. Elles sont légion, les parcelles laissées à l'abandon, pour la revente éventuelle à la construction, "vendues 300 fois plus chères", note Benoît Carteau, auteur de l'étude. Pour préserver "durablement les moyens de production des entreprises agricoles professionnelles", la chambre d'agriculture propose donc l'élaboration d'une charte, document d'information et de référence lors de l'élaboration de documents d'urbanismes. "Nous sommes très intéressés, c'est un guide pour les maires ", s'est déclaré Jean Le Lu, vice-président du conseiller général repris par le préfet du Morbihan, Laurent Cayrel. Il se dit prêt à inscrire la présentation de cette charte à l'ordre du jour d'un CODERST (ancien Conseil d'hygiène, nouveau Conseil départemental d'environnement et de risques sanitaires et technologiques), pour faire connaître le document.

Dioxine : Qui ?
"Nous n'avons ni réponses techniques, ni réponses financières". Après la rencontre avec Michel Barnier au Space, après les multiples échanges en préfectures, la déception était palpable dans les propos tenus par Frank Guéhennec à l'occasion de la délibération liée à la Dioxine. "Pour les veaux de 8 jours, nous ne savons pas, idem pour les taurillons mis sous contrôle, on est totalement démuni", a-t-il poursuivi, insistant sur la mobilisation de la profession et la création d'une association. Les préjudices sont nombreux, qu'ils soient liés aux fourrages non distribués, aux animaux non vendus ou bloqués. Ils sont aussi moraux "les éleveurs sont les victimes de cette pollution" pour laquelle "on s'étonne que les causes et les responsables ne soient toujours pas identifiés", poursuit Frank Guéhennec. Quant à la flambée des cours des matières premières, elle se répercute sur le cours des aliments et pèse très lourd en production porcine, où les prix ne renouent pas avec la hausse. "Nous perdons 30 euros par porc vendu actuellement", rappelle Thierry Coué. Chaque français consommant 35 kg de porc par an, "l'incidence serait de 10 euros, je m'interroge. Est ce une hausse si rédhibitoire pour la grande distribution ?", souligne t-il rejoignant la délibération qui appelle à une plus grande transparence sur la fixation des prix par la grande distribution.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui