Terra 15 mars 2007 à 00h00 | Par Stéphanie Montagne

Technique - Rendez-vous cultures n°2

Depuis fin janvier, les conditions météo restent très douces, la pluviométrie enregistrée est d’environ 100 mm d’eau pour le mois de février. En conséquence, les stades des céréales avancent, de 1 à 2 nœuds selon les précocités variétales et les dates de semis. C’est l’époque où il faut penser régulateur, fongicide et azote...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Variété blé : PR22R58, semé le 30 octobre, stade 1 noeud le 6 mars.
Variété blé : PR22R58, semé le 30 octobre, stade 1 noeud le 6 mars. - © TERRA
Depuis fin janvier, les conditions météo restent très douces, la pluviométrie enregistrée est d’environ 100 mm d’eau pour le mois de février. En conséquence, les stades des céréales avancent, de 1 à 2 nœuds selon les précocités variétales et les dates de semis. C’est l’époque où il faut penser régulateur, fongicide et azote...

Les maladies du blé
Le risque maladie est fonction des conditions climatiques qui suivent. Visez à protéger les deux dernières feuilles. Les maladies observées aujourd’hui le sont principalement sur les feuilles sénescentes du bas (oïdium, septoriose et rouille sur quelques variétés). Mais tout peut redémarrer dès l’arrêt des pluies et le retour du soleil. Le premier fongicide est à faire plus tôt cette année du fait de l’avance végétative (si besoin faire le raccourcisseur en même temps - MODDUS...). De 1 à 2 nœuds, en situation à risque piétin verse (blé/blé ou symptômes avérés), passez avec une base cyprodinil (UNIX 0.5 kg/ha) - aussi efficace sur oïdium ou prochloraze (PYROS 1 L/ha...), associée à une triazole par exemple OPUS à 0.5 L/ha.
Hormis ce problème piétin-verse, des solutions existent et sont à appliquer à partir de 2 noeuds : triazole seule ou associée à du chlorothalonil ou une morpholine pour lutter contre l’oïdium. De nouveaux produits, emballés dans des packs sont aussi possibles - à base d’une nouvelle molécule - le prothioconazole : 100 gr de prothiconazole pour avoir une efficacité sur les septorioses (ex. INPUTPACK à 0.4 L de prothico. et 0.4 L de spiroxamine )... En cas de symptôme rouille, une base OPERA ou ACANTO à 0.3 L additionné de 0.3 L d’OPUS par exemple sera plus efficace.

Désherbage du blé
Pour des raisons de portance des sols, certaines parcelles de blé ne sont toujours pas désherbées. Le stade des blés dépassant souvent le stade épi 1 cm, l’isoproturon doit être abandonné.
Restent des produits type Archipel ou Atlantis pour réussir à détruire le pâturin. Les blés étant développés, les pâturins sont cachés sous la végétation et ne seront pas atteints par la pulvérisation.
Donc focalisez-vous sur les espèces les plus nuisibles et laissez le pâturin finir son cycle. Les produits à base de D.F.F. (FIRST, PAREO, CHAMOIS, ...) très efficaces sur des mauvaises herbes jeunes seront très décevants sur des plantes développées. Ainsi, on préférera des produits comme le MEXTRA ou CERTROL H auxquels on pourra associer 5 à 10 grammes d’ALLIE pour les compléter sur mouron.
En présence de rumex ou de chardon, l’ALLIE sera utilisé à une dose de 20 -25 grammes. En priorité folle avoine ou avoine à chapelets, l’ARCHIPEL à 200 gr (ATLANTIS à 400 gr) avec de l’huile est une solution ou les traiter plus tard avec du PUMA S, CELIO ou VIP.

Colza
Régulateurs et insectes ? La reprise de végétation est avancée jusqu’au dégagement de l’inflorescence pour certains. Un régulateur n’est rentable que si le risque est au maximum (cumul d’une variété sensible, forte densité et surfertilisation).
On parle aussi de l’intérêt du régulateur pour homogénéiser la maturité. Attention aux stades limites de période d’application selon le produit.
Côté insecte, le charançon de la tige a été piégé fin février à l’est du département. Sa nuisibilité élevée déclenche une intervention dans les 8 jours après son piégeage. Les mauvaises conditions météorologiques (pluies et vent) annoncées vont limiter son activité.
Lorsque la tige du colza dépasse 20 cm, ne pas traiter. Les méligèthes arrivent doucement, il est trop tôt pour envisager quoi que ce soit, mais surveillez jusqu’à floraison.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui