Terra 11 octobre 2007 à 09h46 | Par Audrey Dibet

Les retraites au coeur de l'assemblée des anciens exploitants

Après avoir rappelé les récents acquis, la section départementale des anciens exploitants, réunie en assemblée générale à Vannes, le 4 octobre, a défini les objectifs prioritaires pour les années à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
"Il faut prendre toutes les précautions et penser à celui qui reste",  a recommandé Marie-Thérèse Lamy, de la section nationale, aux côtés d'Albert Le Cornec.
"Il faut prendre toutes les précautions et penser à celui qui reste", a recommandé Marie-Thérèse Lamy, de la section nationale, aux côtés d'Albert Le Cornec. - © Terra
Dans les récents acquis, Albert Le Cornec, président de la SDAE 56, a applaudi la prise en compte des périodes d'affiliation à l'assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), mesure dont la mise en oeuvre depuis le 8 octobre 2006 a bénéficié à près de 2 500 retraités dans le Morbihan. Sylvie Robin, administratrice de la MSA, a précisé qu'en 2006, 1 250 femmes dans le département ont obtenu une majoration de leur retraite de près de 80 euros. La revalorisation des retraites agricoles, pour des durées de carrières abaissées de 32 ans et demi à 22 ans et demi depuis début 2007, a concerné 6 800 bénéficiaires, surtout des femmes, a-t-elle souligné, pour des montants de 20 à 30 euros.

Revendications en perspective
Au 1er janvier 2008, la décote par année manquante sera également abaissée à 4 % contre 5,5 % actuellement. Les jugeant toutefois inacceptables, la SDAE demande "la suppression totale et définitive de ces minorations".
Parmi les autres revendications prioritaires de la SDAE, figure la retraite complémentaire obligatoire (RCO) dont la SDAE demande l'application pour tous, et souhaite la réversion de 54 % basée sur les points gratuits et ceux cotisés. Par ailleurs, "une augmentation raisonnable de la cotisation des actifs" semble nécessaire selon Albert Le Cornec. Jean Quéré, de la section des anciens de l'APCA, a indiqué qu'avec 2,97 %, la cotisation agricole est bien en deçà de celle des autres régimes sociaux et que "le moment est venu de sensibiliser les actifs à la question des retraites".
Concernant les 85 % du SMIC annoncés dans la loi Fillon, la SDAE exige des précisions sur les modalités de l'application. Aussi, sur le calcul de la bonification pour enfants estimée particulièrement injuste, elle demande "une bonification forfaitaire et modulée".
Invitée d'honneur en tant que vice-président de la section nationale, Marie-Thérèse Lamy a appelé à la vigilance en ce qui concerne la réversion. Elle a vivement recommandé de se faire aider sur ce "dossier complexe à remplir". Elle a également évoqué le droit combiné, a priori plus intéressant que la réversion, mais pour lequel le choix doit être bien réfléchi car définitif.
Face à une légère baisse du nombre des cotisations ces dernières années (2 755 cotisations en 2007), Albert Le Cornec a annoncé "des réunions dans tous les cantons du département pour 2008", sans exception. Aussi, pour donner "un nouvel élan" à la section, le conseil d'administration a opté pour  "une nouvelle formule de réunions pour être au plus près des attentes des cantons".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui