Terra 20 mars 2015 à 08h00 | Par Chantal Pape

La vie du cochon expliquée aux enfants

Tous les ans, les Jeunes Agriculteurs se déplacent dans les écoles pour faire découvrir aux enfants la production de lait ou de porc. Vendredi dernier, ils étaient dans une petite commune rurale, aux portes de Landerneau (29).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Orge, blé, maïs, soja... : les élèves ont découvert ce que mangent les cochons au quotidien. "Comme nos céréales du petit-déjeuner", s'est exclamé un des enfants. © Terra Intéressés par l'élevage du cochon, les élèves ont multiplié les questions tout au long de l'intervention d'Olivier et Mickaël. Ils sont repartis avec le récit des aventures de Jean Bomb © Terra  © Terra

Jusqu'à présent, c'était plutôt dans les écoles des grandes villes que les JA 29 se déplaçaient pour mieux faire connaître la production de lait ou l'élevage du cochon. Mais cette année, l'animation a été proposée à toutes les écoles du département. Et cet après-midi là, c'est à La Martyre, petite commune rurale à quelques kilomètres de Landerneau, qu'ils ont branché leur ordinateur. "Dans ma classe, je n'ai que 4 enfants d'agriculteurs, indique Gwénola, l'institutrice de CE. Et même si les autres sont environnés de fermes, ils ne connaissent pas forcément ce qui s'y passe". Durant une heure et demi, ils vont découvrir le lait, de la ferme aux yaourts ou fromages qu'ils mangent au quotidien. "Et, pour qu'ils soient plus actifs, nous avons préparé quelques questions en classe".

 

Incroyable !

La classe de CM, elle, a choisi la production porcine. Et découvert des choses incroyables ! "Les bonbons que vous mangez, crocodiles ou frites, sont fabriqués à partir de gélatine, qui provient du cochon", leur expliquent Olivier et Mickaël, deux jeunes éleveurs de la commune voisine, venus leur faire la classe le temps d'un après-midi. Les yeux s'arrondissent... Juré, ils ne verront plus les bonbons de la même manière !

Mais il y a encore plus inimaginable ! "Finalement, les cochons mangent les mêmes céréales que nous", analyse un garçon, en découvrant les sachets de blé, orge et maïs que leur font passer les éleveurs. Et de s'amuser de la mine étonnée de son voisin, qui n'avait jamais fait le rapprochement entre ces céréales brutes et le produit fini, chocolaté et floconné, qu'il met dans son bol tous les matins.

 

Vos achats, nos emplois

Maternité, post-sevrage, engraissement : toutes les phases de l'élevage sont abordées tour à tour, grâce à des schémas et des questions qui relancent l'attention des élèves. Et, ici, ils ont réponse à tout. Car, contrairement à l'autre classe, les enfants d'agriculteurs ou de salariés en élevage sont nombreux. Et fiers de montrer leur savoir ! L'occasion pour Olivier et Mickaël d'insister sur le logo "le porc français". "Les achats de vos parents, ce sont nos emplois". Le message passe sans aucune difficulté : l'abattoir Gad était tout proche et le papa de l'un des élèves y travaillait.

 

Partager notre passion

"Ces interventions en classe sont, pour les enfants, une première approche de l'élevage", indiquent les JA. Et, à en juger par les applaudissements nourris à l'issue de la présentation d'Olivier et Mickaël, nul doute qu'elle ait touché sa cible ! Sur l'année scolaire, JA 29 s'apprête à rencontrer 840 scolaires. "C'est l'occasion d'expliquer ce que l'on fait, de partager notre passion".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui