Terra 26 mars 2015 à 08h00 | Par Claire Le Clève

Crédit Agricole : "bon exercice 2014"

Malgré la "morosité économique générale", le Crédit Agricole du Morbihan conforte sa première place de banquier assureur. Il annonce un exercice satisfaisant avec un résultat en progression pour atteindre un résultat net de 43 millions d'euros en 2014.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pierre louis Boissière, directeur général et Christian Talgorn, président
Pierre louis Boissière, directeur général et Christian Talgorn, président - © Claire Le Clève

 

 

Les années à contexte difficile se suivent, sans rebond tangible de l'économie morbihannaise. Pour autant, Pierre-Louis Boissière, directeur général a qualifié de "bon exercice 2014", l'année écoulée pour la première banque morbihannaise. Un constat établi à l'occasion de l'assemblée générale de la caisse régionale, le 19 mars dernier à Vannes où le poids de l'environnement réglementaire bancaire a largement été évoqué avec la mise en place par l'autorité régulatrice de nouveaux gardes-fous. "L'avalanche réglementaire n'est pas terminée. Nous n'aurons pas le choix, il faudra s'adapter", reconnaît Christian Talgorn, président. Adaptation toujours quand dans un contexte de taux bas, "peut être durablement", tirer son épingle du jeu devient plus acrobatique avec des marges plus faibles. "Nous gérons les frais généraux à effectif constant, nous avons un pilotage des risques serrés et nous allons chercher la collecte sur les marchés", détaillent de leur marge de manœuvre les banquiers. Leviers efficaces puisque qu'après le repli connu en 2013 (-3 millions d'euros), les résultats du Crédit Agricole du Morbihan progressent de 1,4 million d'euros pour atteindre 43 millions de résultat net avec une augmentation de 8,8 % de ses fonds propres.

 

"Rester le 1er financeur du département et progresser"

Le contexte économique incertain continue à pousser les français à épargner. Le taux d'épargne des ménages n'a jamais été aussi haut depuis 10 ans atteignant 15,6 %. Le bas de laine confié à la banque verte départementale s'est donc gonflé de 1,7 %, dépassant les 10 milliards d'euros en 2014. "Une épargne réinjectée localement, nous restons le premier financeur du département et voulons encore progresser", insistent les dirigeants, pointant un encours de crédit s'élevant à 7,1 milliards d'euros. Si les crédits habitat (+10,5 %) et consommation (+27,5 %) ont progressé, ceux destinés aux entreprises ont fléchi de 4,4 % comme ceux aux artisans et agriculteurs de 11,5 % . "Après deux années record en matière d'investissements, il y a un tassement porté par le secteur laitier pour le matériel. C'est une phase d'observation. Il y a la fin des quotas et l’adaptation de stratégie que vont développer ou non les exploitations", note Olivier Houssay, directeur des crédits et du marché des entreprises. Côté assurance, 2 eme métier de la banque, "c'est un très bel exercice 2014, avec une progression de 22 % sur les contrat IARD (incendie, accident et risques divers, ndla)". Reste la volonté de porter les valeurs mutualistes et coopératives qui fondent l'organisme bancaire. "Nous maintenons nos 90 agences sur le Morbihan, c'est notre engagement de proximité et plus 54% de nos clients sont sociétaires, c'est essentiel pour défendre notre modèle bancaire mis à mal au niveau international", défend Christian Talgorn, également président du groupement européen des banques coopératives.

Claire Le Clève

Accroche :

 

 

En chiffres

Avec ses 400 000 clients, la caisse régionale du Crédit agricole du Morbihan a réalisé un encours de collecte de 10,3 milliards dont 959 millions de valeurs mobilières, 3 536 millions d'assurance vie et 5 823 millions d'épargne. 7,1 milliards d'euros ont été prêtés dont 815 millions aux collectivités, 911 aux agriculteurs, 965 aux artisans commerçants, 1 289 aux entreprises et 3 069 aux particuliers.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui