Terra 03 avril 2015 à 08h00 | Par Claire Le Clève

Action ski pour "montrer un autre visage de notre métier"

Depuis son petit bout de monde, à Ploërdut, où il élève seul un troupeau qui lui donne 420 000 de lait sur 100 ha, Jean-François Dupé est l'artisan des séjours ski de la FDSEA. Rassembler à la neige des agriculteurs pour des vacances que seuls 8 % des français s'offrent, une vraie gageure ! Et pourtant depuis 2009, la formule offre, tous les ans, une grosse bouffée d'air pur à 50 exploitants et leur famille.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean François Dupé, depuis Ploërdut et son exploitation laitière, organise tous les ans, depuis 2009, un séjour annuel à la neige que la FDSEA propose à ses adhérents. Pour lui l'engagement c'est "une cotisation, c'est souvent l'occasion de croiser des idées et des gens".
Jean François Dupé, depuis Ploërdut et son exploitation laitière, organise tous les ans, depuis 2009, un séjour annuel à la neige que la FDSEA propose à ses adhérents. Pour lui l'engagement c'est "une cotisation, c'est souvent l'occasion de croiser des idées et des gens". - © claire le clève

 

2009, le prix du lait décroche. "On était entrés en action devant les laiteries" se souvient Jean-François Dupé. Une crise dure, qui laissera des traces, y compris celle de la division. Alors l'envie de rassembler est là quand cet éleveur, fort de son expérience, décide de consacrer "du temps et de la disponibilité", à monter un premier projet vers les cimes enneigées.

 

Démontrer qu'on pouvait s'absenter

"On voit toujours le syndicalisme dans la revendication mais, après tout, on est capable de sortir d'une action purement syndicale, proposer des services comme la carte moisson. Il fallait aussi faire la démonstration qu'on pouvait s'absenter de nos outils dans un cadre familial. C'est la volonté de montrer une autre visage de notre métier". Et puis ce constat : "beaucoup d'agriculteurs et d'enfants n'allaient pas à la neige". Et l'envie de partager "ce plaisir de découvrir la montagne, avec la beauté de ses paysages, les balades en raquettes, chiens de traîneau et le plaisir du ski et des moments conviviaux". Il se fait alors fort de proposer le tout clé en main, transport, hébergement, forfait, location de skis, cours pour tous....pour partir l'esprit libre. La grosse difficulté ? "Le prix, comment faire pour que ce soit abordable?". Alors chaque année, il mouille sa cotte et, au final, ce séjour durant les vacances d'hiver, ne coûte que 700 euros par personne. Un casse tête que l'éleveur de Ploërdut résoud grâce à ses réseaux et un travail acharné de recherches et de démarchages entrepris plus d'un an à l'avance.....

 

"Là bas, on laisse les vaches et nos tracteurs à la maison"

"C'est sûr, on ne mange pas de caviar, on ne loge pas dans des 4 étoiles mais.... c'est super", raconte Jean-François avec, brillant encore dans ses yeux, quelques étoiles de neige. "En famille, il y a ce lien mais le plus fort, c'est les enfants entre-eux. Au retour, ça facebook, ça twitte, c'est eux qui en retirent le plus", inventorie-t-il n'en n'oubliant pas l’intérêt que les compagnes trouvent à ce séjour. "Beaucoup sont extérieures au milieu, là se retrouvent tous les niveaux socio-professionnels. Là bas, on laisse nos vaches et nos tracteurs à la maison". Depuis lors, chaque année, Jean-François remet son labeur sur l'ouvrage, imaginant d'autres destinations, après les Pyrénées et l'Andorre place aux Alpes cet hiver. Et de réfléchir à d'autres formules pour rassembler encore, "sur un week-end de 2 ou 3 jours. Les gens vont pouvoir se libérer et en France on ne manque pas de grands parcs tel le Futuroscope". L'idée est lancée.

Claire Le Clève

Légende :

Encadrés

 

 

 

Tour de France

Et savoir rassembler, ce responsable cantonal a su le faire encore"en montant l'opération Tour de France en 2011, "on a réuni tout le monde, toutes tendances politiques et professionnelles, avec un 3 éme prix national à la clé".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui