Terra 24 mai 2007 à 10h22 | Par E. Le Corre

Nuisibles : l'importance du collectif

Ragondins, corneilles, taupes…, la traque contre les nuisibles s'organise collectivement. Au cœur du dispositif : la Fecodec qui tenait le 15 mai dernier son assemblée générale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une centaine de participants (agriculteurs, chasseurs, collectivités…) étaient présents à l'assemblée générale de la Fecodec le 15 mai dernier à Saint-Péver.
Une centaine de participants (agriculteurs, chasseurs, collectivités…) étaient présents à l'assemblée générale de la Fecodec le 15 mai dernier à Saint-Péver. - © TERRA
"Sans votre mobilisation, on ne pourrait pas être efficace", a insisté Karine Richard, animatrice de la Fecodec, rappelant le rôle important des acteurs locaux. Cheville ouvrière de la lutte contre les nuisibles, la Fecodec organise des actions collectives regroupant localement agriculteurs, collectivités et chasseurs. Car les actions ne faiblissent pas dans le département. Au contraire, d'autres espèces s'ajoutent à la liste : le choucas des tours ou encore la chenille processionnaire par exemple. Par ailleurs, l'association développe des programmes d'action qu'elle propose aux communautés de communes sous forme de convention multiservices. Le point des actions 2006 nuisible par nuisible.

Ragondin
Responsable de dégâts agricoles et de la détérioration des lagunes des collectivités, c'est à l'Est du département que la campagne de piégeage s'est déroulée (de Pontrieux à Mûr-de-Bretagne). En 2006, 3 600 ragondins ont ainsi été capturés. Un chiffre stable. Peu à peu le territoire devrait être couvert.
De fait, en 2007, le secteur de Callac – Guingamp verra pour la 1ère fois une campagne de lutte collective se mettre en place.

Corneille noire
Plusieurs opérations de piégeages se sont déroulées au printemps et en été sur les zones de Paimpol, Lannion, La Chèze, Callac, Tréguier, Bourbriac et Plouguenast. 3 672 captures ont été réalisées à l'aide de cages-pièges. La Fecodec estime satisfaisants les résultats sur les communes ayant réalisé des opérations en 2005 et 2006. Autre problème émergeant : le choucas des tours. Les populations seraient en nette progression. Mais l'espèce étant protégée, les solutions se limitent soit au canon, soit aux "effaroucheurs".

Etourneaux
Fléau des agriculteurs, comme chaque année, un volier d'étourneaux s'est posé à Locarn. La population des Côtes d'Armor en février 2007 a été dénombrée à 500 000 oiseaux. L'arrivée s'est faite progressivement, contrairement aux années passées. Selon les premières constations, les faibles populations en début d'hiver, auraient limité les dégâts sur cultures à paille. La Fecodec est intervenue sur plusieurs petits dortoirs signalés à Saint-Brieuc, Guingamp et le Quillio, parvenant à disperser les populations avec des pistolets effaroucheurs. Peu de solutions existent face à ce problème (pistolet lance-fusée, effraies). Peut-être une nouvelle piste avec un programme d'expérimentation de piégeages qui devrait voir le jour en 2007.

Taupe
Depuis l'arrêt de la strychnine en 1998, la Fecodec reçoit de nombreuses demandes concernant les problèmes de taupe. Devant le manque d'informations et de conseils pour limiter la population, l'association organise depuis 2006 des formations à la lutte (piégeage et produits) pour venir à bout de ces travailleuses infatigables.

Chenilles
La présence de chenilles défoliatrices, urticantes (chenilles processionnaires du pin, du chêne et bombyx cul brun…) ayant été observée en 2006, l'augmentation des populations entraînera cette année la mise en place de programmes de lutte collectives. La lutte est biologique utilisant des produits à base de bacillus.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui