Terra 03 avril 2014 à 08h00 | Par Hélène Bonneau

Agriculteurs de Bretagne : se faire voir et entendre !

"Agriculteurs de Bretagne" a organisé sa seconde assemblée générale dans le mythique stade du Roudourou à Guingamp. Un lieu tout trouvé alors que Noël le Graët, industriel de l'agroalimentaire mais aussi président de la fédération française de football était l’invité d’honneur de cette édition.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Fort de son succès l’an dernier, l’opération "Tous à la ferme" remet le couvert. Toutes les exploitations sont invitées à ouvrir leurs portes au public le 29 juin prochain. Les agriculteurs intéressés ont jusqu’au 17 avril pour se déclarer auprès de l’association.
Fort de son succès l’an dernier, l’opération "Tous à la ferme" remet le couvert. Toutes les exploitations sont invitées à ouvrir leurs portes au public le 29 juin prochain. Les agriculteurs intéressés ont jusqu’au 17 avril pour se déclarer auprès de l’association. - © Terra

Une grande partie des OPA bretonnes s’est mobilisée pour assister à cette assemblée générale qui a permis aux responsables de retracer les actions engagées par l’association en 2013. Toujours avec l’objectif de redonner de la fierté aux agriculteurs et de susciter la reconnaissance des Bretons pour la contribution de l’agriculture à la région, Danielle Even, nouvellement élue présidente, a rappelé les 15 000 visiteurs participants à "Tous à la ferme" ou la campagne massive de vœux dans la presse en janvier. Autant d’opérations de communication rendues possibles grâce à la participation logistique et financière des partenaires et des adhérents.

 

Porter haut les couleurs de l'agriculture

La signalétique "Agriculteurs de Bretagne" s’intensifie. Que ce soit à l’arrière des camions de certains partenaires, à l’entrée des entreprises ou des exploitations, sur les véhicules de société des adhérents, le logo circule. "La communication doit faire partie intégrante de notre métier, au même titre que la technique ou la gestion", estime la présidente. "Il faut être fier de notre métier" , martèle Jacques Jaouen à la tribune. Des propos repris par Noël Le Graët qui confirme : "les meilleurs communicants, c’est vous ! Ne cherchez pas midi à 14 heures, vous ferez passer vos messages facilement". A un adhérent de lancer un défi à l’invité : "vous aussi vous pouvez porter notre message... en mettant une casquette avec notre logo lors d’un match au Brésil !". Et de répondre : "je la mettrai dans ma valise !".

 

Faire entendre le message jusqu'à Paris

"Nos matières premières sont exceptionnelles, nous avons une richesse humaine et un avenir intéressant même si certaines périodes sont dures, la Bretagne tient le bon bout", estime l’industriel. Et de conseiller : "il n’y a pas de recette miracle, il faut travailler, rester simple et se fixer des objectifs atteignables". Alors que Jacques Jaouen revient sur la difficulté de mobiliser les médias nationaux, Noël Le Graët se désole : "j’ai parfois aussi du mal à me faire entendre : on peut faire une conférence de presse avec plein d’informations et ne pas avoir une ligne dans la presse et il suffit que Benzema ne soit pas très sage pour avoir une pleine page !". Reste que le président de la FFF est rompu à l’exercice de la presse et donnera quelques conseils avisés au bureau d’agriculteurs de Bretagne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui