Terra 07 juin 2007 à 11h08 | Par C. Julien

Les Cuma, acteurs du développement local

Les Cuma d'Ille-et-Vilaine se sont réunies en assemblée générale le 1er juin. Investissements en commun, emploi partagé, énergies renouvelables : les Cuma consolident leur place dans la dynamique locale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les Cuma se sont réunies en assemblée générale le 1er juin, à la station des Cormiers.
Les Cuma se sont réunies en assemblée générale le 1er juin, à la station des Cormiers. - © TERRA
Si 2006 a vu la concrétisation d'un grand projet, celui de la presse à huile mobile, 2007 s'annonce aussi riche en événements pour le réseau des Cuma avec l'organisation du Safir, les 30, 31 août et 1er septembre à Saint Brice en Coglès. Les Cuma ont fait le point sur leurs projets, lors de leur assemblée générale du 1er juin.
En Ille et Vilaine, il y a 199 Cuma, un chiffre en légère baisse car plusieurs ont fusionné. Le chiffre d'affaires départemental reste stable, autour des 21 millions, avec l'équivalent de 8 millions d'investissements. Le taux du prêt bonifié, en passant de 4 à 2,8%, est devenu plus attractif, mais la liste des matériels finançables a été revue à la baisse.
Le réseau des Cuma s'est fortement impliqué dans les diagnostics de pulvérisateurs et de tracteurs. L'an dernier, 165 diagnostics de pulvérisateurs - diagnostic qui sera obligatoire en 2009 - ont été réalisés. Un nouveau banc d'essai pour diagnostiquer les tracteurs a été acheté ; il est aussi adapté aux ensileuses.
Grâce à la collecte de références sur les prix d'achat des matériels et les coûts de revient, le réseau des Cuma mène un important travail sur les charges de mécanisation et les pistes de réduction, mises en avant lors de portes ouvertes et d'interventions dans les écoles.

Sur tous les fronts
La FDCuma épaule le fonctionnement des Cuma que ce soit pour leur secrétariat et leur comptabilité ou pour des opérations ponctuelles, comme la commande groupée de panneaux de signalisation. Elle favorise également les échanges de machines et les projets en commun, que ce soit pour des investissements à plusieurs ou le partage d'un salarié.
C'est ce pas supplémentaire dans le travail en commun qui a motivé la création de la Cuma départementale Innov' qui, en plus de l'unité mobile de presse, développe les activités de l'automoteur d'épandage. "La Cuma Innov' peut porter de nouveaux investissements collectifs", encourage Joseph Chabin, président de la FDCuma.
En 2006, les Cuma ont été reconnus comme groupement d'employeur. 30% de leur masse salariale peut être affecté à cette mission, ce qui peut permettre de répondre aux besoins de main d'œuvre des exploitations et de consolider des emplois. "Si nos Cuma veulent maintenir leurs activités et se développer, il est indispensable qu'elles améliorent leur compétitivité en maîtrisant leurs charges et en accroissant leurs activités", encourage Jean Yves Trubert, secrétaire général de la FDCuma.
Le travail avec le conseil général se poursuit autour du développement des énergies renouvelables, au travers des filières huile et bois. "Chaque agriculteur dispose d'un potentiel énergétique considérable, souligne Jean Yves Trubert. Nous devons valoriser les haies et nouer des liens avec les collectivités autour de la fourniture de plaquettes. La densité du réseau des Cuma est un atout pour réaliser des plateformes de stockage".
L'évolution des structures se poursuit. Déjà, des synergies se sont créées entre fédérations départementales avec des partages de salariés. Un pas supplémentaire devrait être franchi en 2009 avec la création d'une fédération bretonne et un transfert du personnel. "L'objectif est de mutualiser les compétences tout en gardant les liens de proximité", explique Joseph Chabin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui