Terra 10 octobre 2015 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

"On fait plus facilement confiance à son voisin"

La 5e édition des Rendez-vous circuit courts était programmée ce lundi 5 octobre. En Ille-et-Vilaine, une conférence et quatre ateliers pratiques étaient au programme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Esther Huguenel-Durand.
Esther Huguenel-Durand. - © A.M

Valoriser son offre auprès des consommateurs en quête de produits locaux, ça peut paraître comme une évidence pour autant ça ne s'improvise pas. C'est d'ailleurs ce qu'a rappelé Jean-Baptiste Mainsard, élu à la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine : "produire, les agriculteurs savent très bien le faire. Mais vendre ses produits, cela fait appel à d'autres compétences qu'il faut acquérir". En ouverture de cette après-midi, et avant de participer à l'un des quatre ateliers qui se proposaient de faire le point sur la réglementation, les participants ont suivi une conférence d'Esther Huguenel-Durand, conseillère en image de marque et innovation produits. Cette dernière a livré les grandes tendances de la consommation locale. "Les scandales alimentaires ont jetté la suspicion dans nos assiettes et les produits locaux sont devenus synonyme de traçabilité", a expliqué la conseillère.

L'origine locale humanise les produits et crée du lien avec l'amont. En d'autres termes, "on fait plus facilement confiance à son voisin". Proximité, authenticité, mais aussi soutien de l'économie locale... Autant de leviers qui jouent en faveur des producteurs locaux et qui contribuent à faire des circuits courts un style de consomamtion dans l'air du temps. Pour autant, communiquer sur l'origine ne suffit pas et Esther Huguenel-Durand invite les producteurs à mener une réflexion plus large sur l'histoire qu'ils souhaitent raconter et les promesses sur lesquelles ils s'engagent. "Parler de vous, c'est bien, mais il faut surtout que le consommateur connaisse le bénéfice qu'il va retirer à consommer vos produits". En résumé, valoriser son identité de producteur, cela passe par "rester simple, rassurer et inspirer confiance, la valorisation de tous les bénéfices, trouver son style, veiller à la clarté et à la cohérence de tous ses supports". A noter que l'après midi s'est poursuivie autour de quatre ateliers : vendre sur internet, concevoir des étiquettes produits, garantir la qualité sanitaire et rendre sa ferme accessible à tous.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui