Terra 30 avril 2015 à 08h00 | Par Jean Dubé

Des collectifs de soutien aux victimes d’intoxication chez Triskalia

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Plusieurs "collectifs de soutien citoyen" viennent de voir le jour en Bretagne, à Rennes, Redon et Morlaix pour appuyer le combat d'anciens salariés de Nutréa, filiale de Triskalia, victimes d'une intoxication aux pesticides et ensuite licenciés, ont annoncé le 27 avril leurs initiateurs. Les membres de ces collectifs et du comité de soutien déjà existant et rassemblant une myriade d'organisations politiques, syndicales ou environnementales, espèrent ainsi "casser le silence" autour du cas de ces salariés. Deux de ces anciens salariés de l'usine de Plouisy (22) avaient obtenu, en septembre 2014, la reconnaissance par le tribunal de Saint-Brieuc de la "faute inexcusable" de la société de nutrition animale. Le conseiller régional EELV René Louail a indiqué que son parti allait demander "une commission d'enquête nationale et européenne" sur Triskalia.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui