Terra 10 mai 2007 à 10h55 | Par C. Pape

Production porcine : - Venez mesurer ce qui a changé en 40 ans

Pour faire apprécier les évolutions qu'a connues le métier d'éleveur de porcs durant ces 40 dernières années, un groupe de jeunes de la coopérative LT ouvrira les portes d'une ferme de 1967 et d'un élevage de 2007 le week-end des 12 et 13 mai.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour fêter les 40 ans de la coopérative LT, une vingtaine de ses jeunes adhérents a reconstitué une ferme de 1967, que les visiteurs pourront découvrir en même temps qu'un élevage de 2007(en médaillon, David Riou).
Pour fêter les 40 ans de la coopérative LT, une vingtaine de ses jeunes adhérents a reconstitué une ferme de 1967, que les visiteurs pourront découvrir en même temps qu'un élevage de 2007(en médaillon, David Riou). - © TERRA
"C'était mieux avant". S'il n'est pas rare d'entendre ce discours de la bouche de nostalgiques d'un passé qu'ils n'ont bien souvent pas connu, ou pas vécu, ce n'est pas celui que tiennent les jeunes éleveurs de la coopérative LT. Et ils s'apprêtent à en apporter la preuve à qui voudra bien se déplacer jusqu'à Plouvorn, les 12 et 13 mai prochains.

La ferme de leurs grands-parents
Profitant d'anciens bâtiments de ferme sur le site de son élevage, David Riou a eu l'idée, avec une poignée de jeunes producteurs de porcs adhérents à LT, de reconstituer une ferme d'il y a 40 ans. Et, depuis le début de l'année, ils travaillent d'arrache-pied tous les samedis pour reconstituer le cadre de vie dans lequel évoluait la génération de leurs grands-parents.
Entrons d'abord dans la maison d'habitation, où trône une télé flambant neuve. Puis la visite se poursuit par le potager, le clapier à lapins, le lavoir, le garage, où stationnent tracteur, auto, vélo et moto. Sans oublier le saloir, qui permettait de conserver la viande avant l'arrivée massive de réfrigérateurs et congélateurs, et la fabrique d'aliments, avec le broyeur à blé, le hachoir à betteraves, le chaudron où l'on cuit les pommes de terre… Vient ensuite la porcherie, où le bien-être animal n'est pas pris en compte, et le tas de fumier, bien en évidence, à proximité du puits, sans que cela ne semble avoir de conséquences sur la qualité de l'eau…
Et la visite se termine par un élevage de porcs de 2007, histoire de bien mesurer les évolutions, tant en ce qui concerne l'alimentation des animaux, et donc la qualité de la viande consommée, que l'environnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui