Terra 26 avril 2007 à 10h36 | Par E. Le Corre

La chambre d'agriculture présente sa feuille de route

Commission après commission, les travaux de la nouvelle chambre d'agriculture, réunie en session le 23 avril à Plérin, ont été exposés. Entre problématique foncière, attractivité des métiers, énergie et environnement, le menu était dense.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier Allain, Dominique Le Coq et Jean-Noël Sidaner.
Olivier Allain, Dominique Le Coq et Jean-Noël Sidaner. - © TERRA
"Il faut donner des priorités", a-t-on entendu ici et là à travers l'assistance lors de la présentation des orientations étudiées par les commissions. Première des priorités évoquées : la terre agricole. "La chambre d'agriculture, plus que jamais, veut être acteur sur le foncier, notamment en terme d'animation (réorganisation parcellaire) et aussi de préservation d'un juste équilibre entre les besoins agricoles et les autres activités", a expliqué Jean-Pierre Le Bihan. Pour éviter la disparition des terrains agricole et changer les habitudes en matière d'urbanisation, il faudra être force de proposition dans les PLU et les SCOT (1), auprès des collectivités et des élus.
Autre enjeu. L'agriculture, demain, devra produire de plus en plus, mais produire "propre". La question se pose donc : comment maintenir un potentiel de production élevé tout en respectant l'environnement ? "Il existe des techniques agronomiques développées par la chambre d'agriculture", indique le président, Olivier Allain, citant en exemple le désherbinage pour la réduction des phytosanitaires ou encore les techniques de non labour. Parmi les priorités, l'énergie arrive dans le peloton de tête, avec comme fil conducteur la rentabilité des projets que sont le colza pour le biocarburant, la méthanisation, le chauffage au bois…
L'agriculture, de fait, connaît des évolutions très rapides. Aujourd'hui, la restructuration des systèmes d'exploitation avance vite. Qu'il s'agisse d'attentes en matière d'expertise, de prise de décisions, de conseils sur les conditions de travail et de vie, ou encore de sa capacité à évoluer, "il est important d'accompagner la restructuration. Les demandes sur le terrain sont fortes", assure Paul Auffray.
Des attentes qui concernent également l'attractivité des métiers. Communiquer envers le grand public mais aussi accompagner les exploitants et les employeurs dans la gestion des ressources humaines font partie des "priorités" de la commission formation. Si l'attractivité est un élément important pour faire venir les jeunes dans le métier, "le coût des reprises et la capacité des jeunes à financer leur projet, rappelle Patrice Binet, président des JA, est un point à ne pas négliger".
1) PLU : plan local d'urbanisme. SCOT : schéma de cohérence territoriale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

55 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui