Terra 10 octobre 2014 à 08h00 | Par Claire Le Clève

La Région visite le CFA de Kérel

Après Lorient, c'est le CFA des métiers de la production agricole, à Crédin, que Georgette Bréard, vice-présidente de la région a visité mercredi dernier lors de son "Tro breizh" de l'apprentissage. 75 jeunes en alternance sont accueillis sur ce site, l'un des quatre de l'Unrep de Bretagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Georgette Bréard, vice-présidente du conseil régional et Odile Caroff, présidente des CFA Unrep de Bretagne (à gauche) ont échangé avec des apprentis en BPREA.
Georgette Bréard, vice-présidente du conseil régional et Odile Caroff, présidente des CFA Unrep de Bretagne (à gauche) ont échangé avec des apprentis en BPREA. - © Terra

"Le dossier majeur, c'est celui de l’emploi aujourd'hui en agriculture. On va manquer de main d’œuvre qualifiée employable. Cette formation n'est pas réalisée en formation initiale", résume Laurent Kerlir, président délégué à la formation de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne. "Pour les années à venir, il faut faire rentrer l'équivalent de 300 stagiaires de plus que ceux que nous accueillons dans nos 4 CFA pour répondre au potentiel, soit 450 apprentis ", résume Odile Caroff, présidente des CFA Unrep de Bretagne. L'enjeu est déterminant. "Il y a eu un effort important sur l'image de ces métiers rendus attractifs, pour preuve, tous les stagiaires non issus du milieu agricole et qui viennent chez vous", encourage Georgette Bréard.

Attractivité à peaufiner

Et dans les métiers agricoles, le nombre de stagiaires augmente, a contrario d'autres secteurs d'activité. L'attractivité sera-t-elle suffisante pour répondre aux besoins ? "Attention aux images qui viennent télescoper celles positives que vous voulez donner de vos métiers", met en garde la vice présidente du conseil régionale qui dote de 400 0000 euros le CFA de l'Unrep Bretagne. Reste la pénibilité à réduire également pour espérer convaincre un public plus féminin. "Nous poursuivons notre travail sur la parité avec des stagiaires et des maîtres de stage car encore il y a beaucoup de sensibilisation à faire pour faire évoluer les mentalités", pointe Bernard Nicolas en charge de la formation à la chambre d’agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui