Agri79 Informations 26 juin 2014 à 10h53 | Par C.P.

Gagner quelques euros supplémentaires en viande bovine

Au Gaec Champain, les 150 reproductrices blondes d’Aquitaine seront 200 d’ici deux ans. Le vêlage des génisses à deux ans systématisé en 2010 pour augmenter la production de viande, permet dans l’actuelle situation d’accélérer la croissance du cheptel.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Qualité génétique et bon état sanitaire du troupeau forment un socle solide qui, sans nul doute, aura contribué au succès du développement du vêlage à deux ans.
Qualité génétique et bon état sanitaire du troupeau forment un socle solide qui, sans nul doute, aura contribué au succès du développement du vêlage à deux ans. - © N.C.

«Notre revenu est dépendant des kilos de viande produits », posent les associés du Gaec Champain. Cette certitude oriente toutes les décisions stratégiques qui concernent l’atelier bovin viande de cette exploitation située à Pougne Hérisson. Le développement de l’IA au fil des ans en est l’une des conséquences. Le développement du vêlage à deux ans une seconde. « Les résultats positifs de l’insémination sur le troupeau de caprins m’ont conduit à tenter l’expérience en bovin », commente   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri79 Informations

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui